Catégories
News

Le devoir de mémoire d’Imbert Imbert

Premier extrait du nouvel album d’Imbert Imbert, Mémoires d’un enfant de 300 000 ans qui sort ce jour en numérique et en physique en février.

Imbert Imbert ne se tait pas car il faut bien encre aimer même dans ce monde anxiogène et totalitaire.

« Parce-que tout ce qui m’intéresse se trouve quelque part d’où l’on ne sait rien, quelque part dans le moment précis, et précieux du premier pas de l’enfant ; de ses premiers mots ; du premier orage, dont il fait semblant d’avoir peur ; de ses premières révoltes ; ses premières amours, dont il fait bien d’avoir peur ; ses premiers liens avec la mort, qui sont comme une évidence, un enchaînement d’évidences, de brûlures ancestrales, toutes ces choses que l’on sait que l’on ne sait pas que l’on sait.

Je veux parler de la mémoire dans tout ce qu’elle nous permet d’oublier, ou plutôt de ce qu’il reste après l’oubli : une infinité de savoir désordonné, innommable ; une sensation du Big Bang, de l’atome, de la plante,
de la bête, de l’humain.

L’humain, que l’enfant que nous sommes a goûté dans nos corps, d’abord avec le regard aimant porté sur nos parents, notre famille, nos amis, puis le coups de poignard de la désillusion quand on regarde au loin, et qui donne à l’enfant ses airs de cruauté.

Là où j’en suis : dévasté, comme tout le monde, le silence fait place à la mémoire.
Parfois je me souviens que c’est le moment de vivre, alors je l’écris, puis je le chante. »

Imbert Imbert – Mémoires d’un enfant de 300 000 ans

Les espaces de travail,
La destinée sur des rails,
Et les bonnes manières,
Ou l’éducation civile,
Les obligations débiles,
Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire ?

Les technologies de pointe,
Les numéros, les empreintes,
Les horreurs ordinaires,
Le sang, les effets spéciaux,
Et les réseaux asociaux,
Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire Pour se taire ?

L’humanité qui s’écrit
A coups de poings sur les i
D’une vieille histoire,
Le reflet froid d’une lame
Qui se glisse au fond de l’âme,
Qu’est-ce qu’il ne faut pas voir ?

La réalité féroce
De la peau et puis de l’os
Comme une ombre au miroir,
Le vieillissement du corps,
La photo d’un enfant mort,
Qu’est-ce qu’il ne faut pas voir Pour le croire ?

Je me fourmis d’infini A la marge de la nuit
D’une étoile enfumée,
Entre l’enfance et l’enfer,
Et ce vieux monde à refaire,
Qu’est-ce qu’il faut pas rêver ?

Débarrassé de moi-même
A la faveur du dilemme,
Des sirènes ou des fées,
Un oisillon dans ma chambre,
Et ma vie entre tes jambes,
Qu’est-ce qu’il faut pas rêver
Pour aimer ?

Les prochains concerts de Imbert Imbert en France
DateSalleVilleTickets
04 Nov 2020Le BijouToulouseAcheter un Ticket
05 Nov 2020Le BijouToulouseAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Photos : Imbert Imbert & Dimoné @ Rancy, 3/12/2016 | Lyon

Photos : Imbert Imbert & Dimoné @ Rancy, 3/12/2016 | Lyon

Quelle belle soirée FrancoFans à la chaleureuse salle des Rancy à Lyon qui accueillait ce samedi 3 décembre le farfadet libertaire Imbert Imbert et son alter ego à la contrebasse, le bon géant Stephen Harrison ainsi que le catalan Dimoné qui fait danser les mots au son de ses Rickenbacker.
Rock In Loft

Rock In Loft au MaMA 2015 !

On avait rencontré la folle bande de Rock In Loft cet été à La Rochelle avec de chouettes concerts intimes et fiévreux, d’Alma Forrer à Kursed.

Festival Fnac Indétendances, c’est parti

Vous êtes à Paris cet été et vous voulez voir des concerts avec d’excellents artistes ? Et bien voila un festival entièrement gratuit avec entre autres : Cocoon, Stuck In The Sound, Amadou & Mariam, Joseph Arthur…. bref que du beau monde.

Plus dans News

Dominique A

Les contes d’automne de Dominique A

Dominique A sort le 6 novembre Vie étrange chez Cinq7 pour rendre la notre un peu plus supportable. Quatre morceaux figuraient sur l’EP sorti cet été, six autres qui nous font entrevoir peut être la lumière.

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
cross2020

Again on the Crossroads

La cinquième édition du Crossroads Festival, le Festival européen de découvertes musicales a eu lieu en ligne du 8 au 11 septembre, chaque soir, en direct et les 26 sessions individuelles sont à revivre ci-dessous.
LAETITIA SHERIFF

Se lever avec Laetitia Shériff

Power to the trio. Laetitia Shériff revient enfin avec les essentiels Thomas Poli (Dominique A) et Nicolas Courret (Eiffel). Stillness est une claque magistrale comme on en fait peu en France rance. Un brûlot qui ravive la flamme et rassure (un peu) sur l’avenir qui fait culbuter The Mamas and the Papas et PJ Harvey.…

The Besnard Lakes est le meilleur groupe du monde

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Après l’impeccable A Coliseum Complex Museum et surtout après quatre années de silence, les Besnard Lakes sont de retour. On peut ranger ses compilations de My Bloody Valentine et prévenir les voisins… Le gros son est de retour.
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.
Denize

Passons la nuit avec Denize

Pas facile les nuits depuis vendredi. Alors on écoute la voix caressante de Denize avec Que passe la nuit et son clip fantasmagorique.