SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Yves marie belloT qui s’apprête à faire le grand saut avec un deuxième album, Grand Plongeoir. Paroles simples et intimes, mélodies délicates, il nous fait découvrir son univers avec une playlist hypocoristique qui fait du bien.

Yves marie belloT en cinq questions

Yves Marie Bellot
© Victor Moury

Ton souvenir de concert ?

Beaucoup de concerts resteront gravés longtemps dans ma tête… Le dernier souvenir fort date du mois d’août. Depuis cet été, je suis accompagné par Clément Faure (Logar, Côme) et pour notre deuxième concert, on s’est retrouvé à Six-Fer-à-Cheval en Haute-Savoie. L’échange lors de cette soirée était intense et à la fin de la soirée le public s’est levé.. Quel accueil pour les nouvelles chansons et cette formule duo !

Ta rencontre en tournée ?

Je n’ai pas encore fait de « grosses tournées » mais à Lyon on rencontre beaucoup d’artistes de qui on se sent proche musicalement mais aussi humainement.
Il y a eu la rencontre forte avec Frédéric Bobin, d’abord autour d’un verre puis en partageant plusieurs scènes puis une vidéo (d’une reprise de Mathieu Boogaerts). Je ne doute pas que l’on partagera à nouveau des choses ensemble très prochainement).
Il y a aussi Lily Luca qui m’a vraiment épaulé à la sortie de mon premier disque en jouant les grandes sœurs de scène. Elle m’a vraiment donné confiance sur certains points et m’a appris énormément.

Ton anecdote dans le van ?

Au tout début du projet, on part trois jours à Vichy jouer dans un bar, pour roder le concert. Comme on part de Lyon, on passe chez mes parents dans la campagne Moulinoise pour répéter avant d’aller jouer. Chez eux, il y a régulièrement des portées de chatons qui naissent et qu’on donne à des voisins, des amis…
Le jour du concert on part début en d’après-midi pour 45 km de route, on pose nos affaires puis on part sur le lieu du concert, on installe, on balance puis on joue ! Tout se passe bien pour cette première, on mange, on boit quelques verres puis on rentre dormir.

Yves Marie Bellot (2)
© Victor Moury

Le lendemain matin au réveil je passe à ma voiture voir si tout est ok et là je vois des mots dessus et des personnes autour qui me disent « des chatons miaulent dans votre voiture ». Je flippe, je regarde : deux chatons très mignons sont coincés derrière la plaque avant de la voiture, ils ont fait la route avec nous et ont l’air d’avoir très faim !
On passe alors notre journée à nourrir les chatons puis à essayer de les donner à des personnes qui en cherchent : une journée assez spécial qu’on vie rarement entre deux concerts.
PS : Après une journée à se faire câliner, les chatons ont tous deux trouvés un nouveau foyer !

Ton nouvel album en quelques mots ?

Mon nouveau disque « Grand Plongeoir » sort le 06 novembre prochain (avec Vibrations sur le fil). j’ai voulu avec ce disque aborder un thème qui me touche particulièrement ces dernières années : le passage à l’âge adulte. Plusieurs chansons du disque évoquent des difficultés que l’on rencontre à cette période, des concessions que l’on doit faire pour s’épanouir.
Pour ce disque, j’ai affiné mon identité artistique à travers des choix plus précis, plus assumés. La direction prise est à la fois plus énergique et plus folk. Je voulais que ce disque mette en valeur le côté musical autant que les textes. J’ai constitué une équipe de 12 musiciens aussi talentueux qu’à l’écoute de mes envies pour faire vivre les arrangements que j’avais en tête.
En ce moment a lieu une campagne de financement pour nous aider à boucler le budget et pouvoir défendre correctement cette sortie.
Si les concerts ne s’annulent pas tous dans les jours qui arrivent, il y aura une tournée pour défendre ce disque, qui commencera le 6 novembre à À Thou Bout d’Chant (Lyon) !

Ton prochain rêve ?

Pouvoir défendre au maximum ces chansons en concert (malgré la situation actuelle) et que ma musique arrive aux oreilles des personnes qui aimeraient l’entendre et qui ne me connaissent pas encore. Avoir les moyens de continuer à long terme ce parcours « d’explorateur et compositeur de musique » et pouvoir refaire des disques encore longtemps avec d’aussi belles personnes que ceux et celles qui m’ont accompagnés sur ces 11 titres !

Yves marie belloT – Quelle importance // Péniche Session //

En écoute avec Yves marie belloT

  1. Peter Von PoehlMay Day
    Titre du deuxième disque de ce chanteur suédois, et chanson parfaite. C’est mon artiste coup de cœur du moment, notamment pour ses arrangements de vents et le groove de la section basse/batterie.
  2. Vincent DelermPardon les sentiments
    Déjà parce que la plume de Vincent Delerm est incroyable mais aussi à cause de ses choix au niveau de l’entourage. Je suis fan de son oeuvre depuis Les Piqûres d’Araignées, il a collaboré pour créer ses disques avec Peter von Poehl, Albin de la Simone, Ibrahim Maalouf et dernièrement Voyou… Ce qui donne cette chanson géniale que je peux écouter en boucle sans m’en lasser.
  3. Emilíana TorriniHa Ha
    J’adore la voix de cette chanteuse Islandaise et je suis complètement sous le charme de sa musique, notamment de l’album Me and Armini où l’on retrouve cette chanson.
  4. Albin de la SimoneUne femme
    L’élégance, la délicatesse, la finesse… Je pense qu’Albin de la Simone est en train de faire exactement le type de carrière que j’aimerai faire : chanteur et compositeur mais aussi arrangeur pour d’autres artistes (Pierre Lapointe, Miossec, etc.)
  5. Reina del Cid avec Josh TurnerMorse Code
    Ma folkeuse américaine coup de cœur. Chaque semaine elle sort une reprise filmée à la maison avec sa guitariste Toni Lindgren (ma guitariste préférée) sur Youtube, et à côté elle écrit des chansons comme celle-ci.
  6. Joshua Lee TurnerPublic Life
    Guitariste américain virtuose… Il vient de sortir Public Life un album entièrement enregistré et filmé chez lui, dans lequel il joue tous les instruments, et c’est juste incroyable !
  7. Alex BeaupainGrands Soirs
    Un artiste de référence pour moi, je suis réellement jaloux de son écriture… C’est en écoutant les disques d’Alex Beaupain que j’ai le plus souvent prononcé la phrase « j’aurais tellement aimé écrire cette chanson, elle est parfaite ».
  8. Claire daysInland waters
    J’ai suivi la construction du projet de Claire depuis ses débuts à Lyon, en 2020, elle a sorti un très belle E.P. : LAVA, il faut aller le découvrir.
  9. Thibaud Defever & Le Well QuartetNous
    La justesse et la virtuosité de Thibaud me laisse sans voix. Je ne comprends pas pourquoi les grands médias ne parlent pas plus de lui et laisse passer un talent comme ça…
  10. Orla GartlandNew Friends
    De la pop comme on devrait en faire plus. Je suis prêt à parier qu’on entendra parler de cette Irlandaise les prochaines années…
  11. Mathieu BoogaertsPourquoi pas
    Le groove, le son, la musicalité… Mathieu Boogaerts ça ne s’explique pas et ça s’écoute en boucle.
  12. Erlend Øye & La Comitiva – Paradiso
    C’est le projet solo du chanteur de Kings Of Convenience. C’est beau, les mélodies sont géniales, la musique est belle et apaisante : j’adore !

Le premier album de Yves marie belloT, Grand Plongeoir sort le 6 novembre.
Plus d’informations sur sa page Facebook, sur son site ou Ulule.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Yves marie belloT - L' âme et la vertu

Vidéo : Yves marie belloT – L’âme et la vertu

Quand le ciel se couvrira de menaçants nuages. Bon, c’est le cas depuis un moment. Alors Yves marie belloT se pose des questions eschatologiques mais qui ne font pas le poids dans le dernier couplet face à celles plus intimes et personnelles.
Yves marie belloT - Les sémaphores

[EXCLU] Vidéo : Yves marie belloT – Les sémaphores

Les sémaphores des frères Chappe permettaient de communiquer bien avant l’ère du téléphone smart et pourtant leurs tours étaient souvent belles comme celle de Sainte-Foy-lès-Lyon non loin de la chapelle Sainte-Marguerite, construite en octobre 1821. Un temps où l’on faisait attention aux signes et peut être aux gens.

Plus dans Interviews

Pierre Richard

5 questions à … Jb Hanak

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Jb Hanak (dDamage) qui est aux manettes de Nuit à Jour, une création avec Pierre Richard et l’auteure Ingrid Astier autour…
ojos

[MaMA 2020] 5 questions à … Ojos

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Ojos passé l’Huracán qui crée toujours le mystère entre français et espagnol. Les lyonnais nous font aussi les yeux doux avec…
Bafang © Franck Blanquin

5 questions à … BAFANG

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BAFANG qui sort ce vendredi 27 novembre Elektrik Makossa, le disque idéal pour ambiancer votre confinement dé-confiné ou votre dé-confinement…
lee-ann-curren

[MaMA 2020] 5 questions à … Lee-Ann Curren

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lee-Ann Curren, surfeuse et rockeuse qui aurait du être la déferlante du MaMA 2020. Alors côté concert c’est le calme plat,…
Photos de concert : Damon Albarn @ Nuits de Fourvière, Lyon | 5 juillet 2014

Damon Albarn par Nicolas Sauvage

Après avoir classé et brillamment raconté la carrière de Paul Weller, Nicolas Sauvage domestique la carrière inclassable de Damon Albarn. Le chanteur de Blur n’a eu de cesse, depuis 1995, de perdre les journalistes musicaux et surtout de trouver de nouveaux publics. Avec Mali Music, Gorillaz, The Good The Bad & The Queen, Albarn a…
nico_eric_faceprofil 2 @linda_tuloup

Le (re) nouveau Nicolas Comment !

Après Rose planète en 2015, Nicolas Comment sort un nouvel album en janvier 2021, intitulé… Nouveau. Mais attention, ce disque tourne autour de la figure mystérieuse de Germain Nouveau, compagnon de Rimbaud et inspirateur des surréalistes. Son premier titre, Dévotion est en écoute exclusive ci-dessous, il clôt l’album et pourtant nous permet d’entrer dans le…
20480152lpw-20480186-article-jpg_7186380_980x426

5 questions à … Arielle Dombasle et Nicolas Ker

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Arielle Dombasle et Nicolas Ker, les Bonnie & Clyde baroques et inclassables qui dépoussièrent la scène française. Après un premier album commun…