Vidéo : Primevère – The Flame

Primevère pousse en musique. Mais le printemps est loin ou alors peut-être celui des peuples. Romain parcours la campagne jusqu'à la chute séminale.

Entre peintures rupestres et le Douanier Rousseau, Primevère nous balade et cela fait du bien de prendre l’air. Car on a envie de braise, de brasier, peut être de bûcher. Et l’on relit Virgile et son Enéide, « l’esprit pénètre tout de sa flamme féconde et s’infiltre invisible au vaste corps du monde. »

Primevère – The Flame

Primevere - Primevere

Primevere - Primevere

Tracklist : Primevere - Primevere
  1. The Flame
  2. Yeah
  3. Violation Will Grow
  4. Waiting
  5. In Parentheses
  6. Real Estar
  7. Je M'Embrasse
  8. We Always Fall
  9. Lights

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.
Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022 © Stéphane THABOURET

Photos : Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022

Les Black Lilys ont rugi de plaisir de retour sur leurs terres lyonnaises après des concerts à Londres ou à Budapest. Ils viennent de sortir leur deuxième album, New Era sur le label La Ruche et Stéphane Thabouret était présent pour saisir les soubresauts de Störm ou la caresse de Gymnopédie.

Plus dans Son du jour

Kacimi-leballonsonge

Vidéo : Kacimi – Le Ballon Songe

Deuxième extrait de Couronne d’Ephémères, le nouvel album de Kacimi à paraître le 20 janvier 2023 chez Le Pop Club Records, It’s a Gas Records et Echo Orange.
Blacklilys-newera

Vidéo : Black Lilys – New Era

Se relever. Se régénérer. Et finalement renaître. Black Lilys titre son deuxième disque New Era et point d’errance ici, que de bonnes ondes, celles que l’on recueille tels des chamanes dans la forêt matricielle.