Cabadzi prend perpet’ avec Cabane. Rater sa vie c’est déjà ça alors on augmente la dose de Burrhus pour tailler la route avec Blanche neige sans les nains.

On poursuit l’aventure Orwellienne avec Cabadzi qui a ce qu’il vous faut avant d’aller vous faire vacciner. Après Mélanco, on décolle et on plane avec Cabane pour partir loin de cette gabegie généralisée.

Cabadzi – Cabane

C’est pas qu’je crache sur tout ce qu’est romancé
Mais décalquer sa vie sur un Disney ça me fait pitié
Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Partir loin de tout
Vivre comme un loup (seul)
J’attends mon Pérou
Maison sous les houx (seul)
L’abus d’amour est dangereux pour la santé
Et j’comprends pas tous ceux qui dansent sur du Sardou
Sans être beurrés

Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Leur donner tort c’est peut-être par là
Mais pourquoi pas
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Leur donner tort c’est peut-être par là
Mais pourquoi pas
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose
Au fond des bois allons là-bas
Ils n’iront pas faire des achats
J’veux la cabane on l’appellera notre villa
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose

Un cœur ça manque de toujours toujours toujours plus de rose
Si tout est incertain pourquoi craindre quelque chose
Le mien veut du vert ça le recompose
On passera l’hiver sécher les névroses
Croire au Père Noël pendant 10 ans
J’peux bien croire en moi de temps en temps
On d’vrait laisser la place à ceux qu’arrivent
Tout arrêter moues trop étudiées têtes de putaclic retour au basique

Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Leur donner tort c’est peut-être par là
Mais pourquoi pas
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose
Au fond des bois allons là-bas
Ils n’iront pas faire des achats
J’veux la cabane on l’appellera notre villa
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

CABADZI

Cabadzi recrute à la Burrhus™ !

C’est parce que vous êtes chiants qu’j’m’invente une vie. Cabadzi balance son spleen avec un premier clip, Mélanco, premier d’une série de six épisodes.
Angele (c) Charlotte Abramow

Nouvelles Nouvelles voix !

C’est déjà la 14ème édition du festival Nouvelles Voix en Beaujolais, le festival qui ravit notre cœur et notre mois de novembre souvent gris. Avec 21 artistes, 10 lieux, 7 jours de concerts dans les communes de Villefranche, Gleizé, Arnas, Limas, Jassans-Riottier. Top départ : ce soir !
Cabadzi - Oui

Vidéo : Cabadzi – Oui

On a tous en tête des dialogues de films de Bertrand Blier. Cabadzi a eu l’idée géniale de les mettre en musique et l’on se demande pourquoi cela n’avait pas été fait avant tellement la langue fleurie a fait valser les convenances, saloper les tenues de soirées ou bordéliser les buffets froids.
Radio Elvis © Hedi Slimane

Les bonnes ondes de Radio Elvis

« Mais ne remue pas tes membres ; tu es encore aujourd’hui sous notre magnétique pouvoir, et l’atonie encéphalique persiste : c’est pour la dernière fois. » J’ignore pourquoi Radio Elvis m’a fait retrouver cette citation des Chants de Maldoror d’Isidore Ducasse, comte de Lautréamont. J’espère que l’envoûtement magique à l’écoute du trio parisien persistera encore longtemps.…
Chants de Mars 2015

Les Chants de Mars 2015, 9ème édition

Déjà la 9ème édition pour le festival Les Chants de Mars à Lyon, 5 jours du 17 au 21 mars où se mêleront concerts, sorties d’ateliers, projection, vernissages, spectacles jeune public, tremplin en privilégiant l’accessibilité à toutes les formes de culture.

Plus dans Son du jour

Roger Waters - The Gunner's Dream

Vidéo : Roger Waters – The Gunner’s Dream

Les vrais savent. Que n’a t-on dégoisé sur cet ultime album du Floyd pourtant classé numéro 1 chez les brit’ comme il était de bon ton de pisser sur le mur. Alors si le Waters prend peut être l’eau avec son gigantisme sur scène par rapport au Mason qui lui fait la nique, Roger dans…
Joao Selva - Navegar

Vidéo : Joao Selva – Navegar

João Selva est un garçon d’Ipanema qui a atterri à Lyon et à rencontré son Phil Spector, le sorcier multi-instrumentiste Bruno Patchworks pour un deuxième album intitulé Navegar, titre qui ouvre le disque et fait le grand écart entre les deux continents qui savent ambiancer le reste du monde.
BBCC — Human Capital2

[EXCLU] Vidéo : BBCC — Human Capital

Non, BBCC ne signifie pas barbecue même si l’on se damnerait pour une merguez party. BBCC, c’est BangBangCockCock et leur Human Capital fout la trique autant que leur clip en exclusivité fout la migraine.
Cocoon - Blue Night

Vidéo : Cocoon – Blue Night

Croiser l’amour dans un palace décrépi, vivre un temps suspendu, une parenthèse enchantée avec la fille aux yeux les plus solitaires, plonger dans une piscine et avoir du mal à remonter à la surface.
Lily Luca - Matthieu

[EXCLU] Vidéo : Lily Luca – Matthieu

On est open pour Lily Luca et ses chansons plus efficaces qu’un Lexomil. Elle nous offre en exclusivité son clip qu’elle a entièrement réalisé en stop-motion pour aller à la rencontre de Matthieu.