Cabadzi prend perpet’ avec Cabane. Rater sa vie c’est déjà ça alors on augmente la dose de Burrhus pour tailler la route avec Blanche neige sans les nains.

On poursuit l’aventure Orwellienne avec Cabadzi qui a ce qu’il vous faut avant d’aller vous faire vacciner. Après Mélanco, on décolle et on plane avec Cabane pour partir loin de cette gabegie généralisée.

Cabadzi – Cabane

C’est pas qu’je crache sur tout ce qu’est romancé
Mais décalquer sa vie sur un Disney ça me fait pitié
Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Partir loin de tout
Vivre comme un loup (seul)
J’attends mon Pérou
Maison sous les houx (seul)
L’abus d’amour est dangereux pour la santé
Et j’comprends pas tous ceux qui dansent sur du Sardou
Sans être beurrés

Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Leur donner tort c’est peut-être par là
Mais pourquoi pas
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Leur donner tort c’est peut-être par là
Mais pourquoi pas
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose
Au fond des bois allons là-bas
Ils n’iront pas faire des achats
J’veux la cabane on l’appellera notre villa
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose

Un cœur ça manque de toujours toujours toujours plus de rose
Si tout est incertain pourquoi craindre quelque chose
Le mien veut du vert ça le recompose
On passera l’hiver sécher les névroses
Croire au Père Noël pendant 10 ans
J’peux bien croire en moi de temps en temps
On d’vrait laisser la place à ceux qu’arrivent
Tout arrêter moues trop étudiées têtes de putaclic retour au basique

Un jour viendra mais ouais c’est ça
Rater sa vie c’est déjà ça
Leur donner tort c’est peut-être par là
Mais pourquoi pas
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose
Au fond des bois allons là-bas
Ils n’iront pas faire des achats
J’veux la cabane on l’appellera notre villa
Beauté va falloir qu’j’augmente encore la dose
Plus j’serai loin plus j’y comprendrais quelque chose

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

L’amoür selon Cabadzi

On ferme les yeux avec Cabadzi et l’on imagine le grand amour, éparpillé façon Puzzle dans notre société hightech qui éloigne plus qu’elle ne rapproche.
Cabadzi - Animal

Vidéo : Cabadzi – Animal

Le sociologue Gérald Bronner écrit dans son récent Apocalypse cognitive : « l’écran est l’arme du crime idéale pour cambrioler notre cerveau ». Avec Animal Cabadzi braque le notre pour mieux nous libérer.
CABADZI

Cabadzi recrute à la Burrhus™ !

C’est parce que vous êtes chiants qu’j’m’invente une vie. Cabadzi balance son spleen avec un premier clip, Mélanco, premier d’une série de six épisodes.
Angele (c) Charlotte Abramow

Nouvelles Nouvelles voix !

C’est déjà la 14ème édition du festival Nouvelles Voix en Beaujolais, le festival qui ravit notre cœur et notre mois de novembre souvent gris. Avec 21 artistes, 10 lieux, 7 jours de concerts dans les communes de Villefranche, Gleizé, Arnas, Limas, Jassans-Riottier. Top départ : ce soir !
Cabadzi - Oui

Vidéo : Cabadzi – Oui

On a tous en tête des dialogues de films de Bertrand Blier. Cabadzi a eu l’idée géniale de les mettre en musique et l’on se demande pourquoi cela n’avait pas été fait avant tellement la langue fleurie a fait valser les convenances, saloper les tenues de soirées ou bordéliser les buffets froids.

Plus dans Son du jour

LO - Amsterdam

Vidéo : LO – Amsterdam

On avait quitté LO mort-né, on le retrouve à Amsterdam ou plutôt avec Amsterdam vu comme une femme libre et revêche.
Odezenne - Géranium

Vidéo : Odezenne – Géranium

Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.
Les Louanges - Pigeons

Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Vidéo : John Moods – Talk To Me

The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.