A darkness story

On avait découvert Blumi the darkness avec La Blogothèque, messe profane dans la pénombre d'Emma Broughton aux claviers envoûtants, à la flûte hypnotique et à la 'beautiful' voix qui s’éteignait dans un souffle.

Turn darkness into a lighthouse. A la faveur de la nuit, Emma Broughton nous fait traverser le Styx avec un morceau méditatif surnaturel. On pourrait croiser le fantôme de A Ghost Story, la vie, la mort, la lumière, l’obscurité sont les faces d’une même pièce. Ce premier titre from Emma est un baume apaisant, une invitation à visiter la mer de la Tranquillité.

Blumi – Blumi the darkness

I saw you coming all
all shaved and white, you were
glowing dark in the
early moonlight and I
found it strange, that I liked the sight.

He told me you were fighting, you caught
the urge to fight.
For the fury in you would not
take long to ignite, leave you
a lion, like a lion in a madhouse.

Blumi the darkness, you chose the offsite,
took its beauty over the good life.

Blumi the darkness, I can
see no white.
Your skin is covered up
turned inside and out, but the
touch is soft, and would you stay the night ?

Blumi the darkness, Blumi the light,
make things go wrong, would that not make them right ?

Aaah

Blumi the darkness, you
call me.
For when I stand by I can
see myself entirely and
feel alright with this thing they call darkness in me.

Blumi the darkness I was not taught to fight,
would you put your hands together and teach me to bite ?
Blumi the darkness, Blumi the light,
make things go wrong, would that not make them right ?
Turn darkness into a lighthouse.

Blumi - Blumi the darkness

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Grandblanc-pilulebleue

Vidéo : Grand Blanc – Pilule Bleue

On ignore ce que contient cette pilule bleue, mais elle provoque des hallucinations. Mad – Camille – Max joue de la harpe et un robot bringuebalant l’accompagne à la recherche d’un lieu secret.
Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.

Plus dans News

Richarddawson

Dawson freak

Le morne mois de novembre touche à sa fin après le débilitant vendredi noir, bientôt Noël et sa frénésie de bénévolence. Alors pourquoi ne pas se cloîtrer dans une bulle en écoutant The Hermit, la première plage de 41 minutes du nouvel album de Richard Dawson, The Ruby Cord.
Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.
Jeanfelzine-ablanc

Jean foutre ?

Jean Felzine est un immense parolier de son temps que cela soit pour Mustang, pour d’autres ou pour ce futur album prévu pour février 2023 mixé par Adrien Durand (Bon Voyage Organisation) qui risque de faire date.
Tom Bird – Grand-Mère

Tendre Tom Bird

Il y a des coïncidences, d’autres parleront de Mekhtoub. Tomber sur un texte jamais lu de Rimbaud, Un cœur sous une soutane au fin fond de ses Oeuvres complètes quand sort ce nouveau titre de Tom Bird, Grand-Mère.