S’en sortir

©Julien Mignot
La beauté a un nom est c'est Piers Faccini. Fall or to be reborn nous questionne t-il. On cherche tous un peu cette porte de sortie pour éviter la routine, les emmerdes, les échecs.

Piers Faccini explique et l’on ne peut que souscrire à ses propos : « j’ai imaginé The Real Way Out comme une chanson d’amour adressée à la vie elle-même, chantée à toutes les pièces du puzzle qui composent nos vies. Je voulais que la musique et les paroles se sentent comme les différentes étapes que nous traversons dans le temps, grandir, chercher l’amour, marcher le chemin étroit entre la douleur et le plaisir, joie et chagrin tout en se réconciliant avec l’impossibilité de jamais trouver un amour parfait avec nos identités imparfaites. » On est totalement favorable à la politique du Piers : I wanted to drown in the dust of a drought.

The Real Way Out est extrait de Shapes of the Fall à paraître chez NØ FØRMAT! & BEATING DRUM.

Discographie

Piers Faccini – The Real Way Out

You were the blood kissed by the thorn
I was the wind in the leaf
Bent at the eye of the storm
North at the pole repelled and drawn
I wanted to fall or to be reborn
Fall or to be reborn

I tried to be brave you tried to be strong
You said I was wise like a king
More like a fool all along
I wanted to drown in the dust of a drought
I wanted in when the real way was out
In when the real way was out

And so I ran but nowhere fast
I was the hare in the lights
And the lead that fired up the glass
The way was dark and I should have passed
You were the first through and I was the last
The first through and I was the last

Tides always turn dipping away
I was the wing in flight
Dying to return some day
But I couldn’t leave nor could I stay
Deliver me I used to say
Deliver me I used to say

Once more to the fore but for what cause
I heard a heartbeat and then a pause
Go where the real way is yours
Go where the real way is yours
Go where the real way is yours
Go where the real way is yours

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Piers-Faccini © Mr Cup-sept-2019-20

Fascinant Faccini

Comment ne pas écouter la voix de Piers Faccini par exemple dans l’écrin magique du Temple Lanterne à Lyon le Vendredi 6 mars ? C’était un rêve espéré que réalise Rain Dog Productions.
Piers Faccini - I Dreamed An Island

Piers Faccini – I Dreamed An Island

Fascinant Faccini. Quel chemin parcouru depuis ce premier concert en France, chez feu Harmonia Mundi à Lyon. Il ne voulait laisser aucune trace pour son premier album qu’il jouait seul avec sa pédale de loop.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.