Catégories
Chroniques d'albums

Piers Faccini – I Dreamed An Island

Fascinant Faccini. Quel chemin parcouru depuis ce premier concert en France, chez feu Harmonia Mundi à Lyon. Il ne voulait laisser aucune trace pour son premier album qu’il jouait seul avec sa pédale de loop.

Le nouveau disque de Piers Faccini, I Dreamed An Island est l’invitation au voyage d’un artiste rare qui est tombé amoureux de la Sicile œcuménique et tolérante du moyen âge normand qui nous est encore supérieur aujourd’hui. Est-ce à cause de son melting pot familial ? Piers Faccini aime les mélanges ce qui le rend profondément humaniste. Un artiste n’est-il pas un pèlerin, un voyageur, un migrant ?

Peut-être que cette île est rêvée mais elle inspire un syncrétisme musical assez magique en mêlant guitare, oud, violon, batterie avec cette voix tellement apaisante et généreuse, véritable baume du cœur et de l’âme, boite à mélopées. I Dreamed an island oscille entre contes, petites histoires traditionnelles et actualité rugueuse pour promouvoir la tolérance et la diversité culturelle.

Piers Faccini – Bring Down The Wall

Il n’y a jamais eu autant de murs bâtis par l’Homme au 21ème siècle, Bring Down The Wall le rappelle sans être militant en révélant les Trumperies avec un refrain en Salentino, dialecte des Pouilles. De même Drone, « rappelle qu’aujourd’hui un engin volant silencieux et sans pilote a remplacé la dague, l’épée, et le grondement du galop des chevaux comme messager de mort, semant la terreur au cœur de la nuit. La chanson décrit les effets d’un raid de drones en Syrie. »

Cet album précieux qu’il faudrait écouter d’une traite se clôt sur Oiseau en français, « une conclusion comme une prière sans religion, sans dogme, qui finit symboliquement en majeur. Ce titre évoque le passé pour parler des attentats de cette année avec un narrateur qui dans un cauchemar appelle l’oiseau pour le réveiller dans l’Andalousie du 8ème siècle à la cour d’Abd al-Rahman » explique Piers dont on rêverait aborder l’ile.

Piers Faccini - I Dreamed An Island

Piers Faccini - I Dreamed An Island

Tracklist : Piers Faccini - I Dreamed An Island
  1. To Be Sky
  2. Drone
  3. Bring Down The Wall
  4. Cloak Of Blue
  5. The Many Were More
  6. Judith
  7. Beloved
  8. Anima
  9. Comets
  10. Oiseau

Les prochains concerts de Piers Faccini en France
DateSalleVilleTickets
05 Jun 2021Centre Culturel Paul BMassyAcheter un Ticket
27 Nov 2021109 - L'EmbarcadèreMontluçonAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Piers Faccini – I Dreamed An Island
8/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article
2 réponses sur « Piers Faccini – I Dreamed An Island »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Piers ©Julien Mignot

S’en sortir

La beauté a un nom est c’est Piers Faccini. Fall or to be reborn nous questionne t-il. On cherche tous un peu cette porte de sortie pour éviter la routine, les emmerdes, les échecs.
Piers-Faccini © Mr Cup-sept-2019-20

Fascinant Faccini

Comment ne pas écouter la voix de Piers Faccini par exemple dans l’écrin magique du Temple Lanterne à Lyon le Vendredi 6 mars ? C’était un rêve espéré que réalise Rain Dog Productions.
best of 2013 SK

Best of photos 2013

Quatre ans et demi après sa création, Soul Kitchen continue son chemin en essayant de vous faire vivre les meilleures découvertes musicales, en photos et en textes. Toute l’équipe vous souhaite une très belle année 2014 avec ce « Best of photos » de nos photographes.
Nick Cave aux Nuits de Fourvière 2013

Nuits de Fourvière calines

Nick Cave La conférence de presse n’a lieu que lundi prochain mais déjà le tout Lyon bruisse d’indiscrétions concernant la programmation des Nuits de Fourvière 2013. On avait déjà eu vent de la venue de certains dinosaures comme Dead Can Dance le 27 juin ou Crosby, Stills and Nash le 16 juillet, on était impatient…

Plus dans Chroniques d'albums

Olivier Rocabois - Goes Too Far

Olivier Rocabois – Goes Too Far

Olivier Rocabois fait feu de tout bois pour dépasser par la droite Neil Hannon sans le prévenir et laisser tout penauds les frères Brewis de Field Music.
Renée Reed - Renée Reed

Renée Reed – Renée Reed

Alternant la langue américaine et la langue française, Renée Reed arrive de sa Louisiane natale avec un premier disque qui plonge ses racines dans les limbes de la culture cajun tout en regardant le fantôme d’Elliott Smith.
PJ Harvey - Stories From The City, Stories From The Sea - Demos

PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea – Demos

En 2000, PJ Harvey sortait Stories From The City, Stories From The Sea et cassait la baraque en remportant le Mercury Prize et en mettant un nouvel uppercut à ceux qui ne s’étaient pas encore remis de Dry. Avec ce cinquième album, PJ Harvey jouait avec Thom Yorke et débarquait dans la cour des très…

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.