5 questions à … Carole Pelé

© Adrien Thibault
SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Carole Pelé qui gravit la montagne et nous émeut avec le flow flamboyant de son Premier EP disponible ce jour. On voudrait passer quelques Nuit Blanche à se réchauffer avec les mots à maux de Carole Pelé qui enchaîne les vers. On la découvre aussi avec une playlist éclectique où le texte se fait chair.

Carole Pelé en cinq questions

Carole Pelé
© Adrien Thibault

Ta dernière erreur ?

J’ai dû encore oublier un truc en faisant les courses. Je crois la dernière en date, c’est une ampoule pour la salle de bain ; du coup, comme j’avais la flemme d’aller la rechercher, je suis restée plusieurs jours dans le noir.

Ta dernière histoire à raconter ?

J’ai participé à un micro-trottoir sur le confinement pour le JT de TF1 la semaine dernière. Mon père m’a dit que c’était le succès qui arrivait, je vous laisse vous faire votre propre avis.

Ta dernière nuit blanche ?

Je sais plus mais je me prends tellement la tête sur tout, tout le temps, que tout est bon pour faire une nuit blanche : préparation d’un clip, d’une résidence, un sujet de conversion que j’ai eu avec quelqu’un…

Carole Pelé – R à Raconter

Ton dernier sujet de conversation ?

Pour mon premier EP, je suis en train de produire le dernier clip que vous découvrirez bientôt. On tournera à l’EMB Sannois [une salle de concert qui accompagne mon projet] et ma scénographe veut suspendre des objets au plafond (ça va être très beau). On est donc en train de voir avec l’équipe technique comment procéder en toute sécurité ! Histoire de ne blesser personne sur la dernière ligne droite…

Carole Pelé
© Adrien Thibault

Ton dernier combat ?

Franchement, ça a été de garder le cap pendant le Covid. Continuer à produire des clips, monter des dossiers d’accompagnement, organiser des résidences… Pas évident, mais ça a porté ses fruits. Ça valait le coup de se battre.

La particularité de ton EP ?

Dans cet EP, il n’y a pas une seule chanson structurée couplet/refrain classique sauf Every Day qui a la particularité d’être en français et en anglais et d’être mon premier featuring (avec la chanteuse Rae). J’ai voulu expérimenter à fond pour trouver ma patte. J’ai aussi voulu enregistrer toutes les voix lead seule au studio des Beaux-Arts de Paris, mon école. Ça a pris des mois mais j’étais à la recherche de LA bonne prise.

Ton prochain rêve ?

Être sélectionnée pour les tremplins live du type iNOUïS du Printemps de Bourges ou Chantier des Francos. On reste focus

Carole Pelé – Nuit Blanche

En écoute avec Carole Pelé

  1. Kae TempestLessons
    Pour moi, la meilleure chanson de tous les temps.
  2. StromaeTous Les Mêmes
    Ré-écouté récemment. Génie d’écriture et d’interprétation.
  3. ChillaSale chienne
    Chanson que j’aime beaucoup et qui m’a donné pas mal de force à un moment donné.
  4. FauveRAG #3
    Pour moi, deuxième meilleure chanson de tous les temps.
  5. PoupiePlus de temps
    Un de mes hits du moment. J’aime bien le clip aussi.
  6. GremsMandala
    Chanson que je trouve vraiment puissante.
  7. KorelessLast Remnants
    Un artiste electro anglais que j’écoute depuis un moment. C’est doux, c’est beau et c’est fort. Tout ce que j’aime.
  8. FyfeHolding On
    UK toujours. J’ai déjà assisté à plusieurs concerts de Fyfe et c’était vraiment très cool.
  9. Little SimzBackseat
    Au service des mots, parfaitement juste.
  10. Mura MasaFirefly
    UK toujours, toujours. Vous allez dire c’est une obsession mais j’y peux rien s’ils sont bons.
  11. NennyTequila
    Je comprends rien aux paroles mais j’adore ET je m’ambiance, et ça, c’est fort.
  12. CamilleTout dit
    Parce que c’est trop beau.

Visiter la page Facebook de Carole Pelé.
Le premier EP de Carole Pelé sort le 26 Mars 2021 chez Chancy Publishing / Wiseband.

Carole Pelé

Tracklist : Carole Pelé - Premier EP
  1. Peur de m'tromper (introduction)
  2. R à Raconter
  3. Nuit Blanche
  4. Faut qu'j'te Parle
  5. Every Day (avec Rae)
  6. Biget

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Massiliamassilia3

Massilia à Massilia !

Massilia Sound System fête ses 40 ans d’existence en tournée et par un concert gratuit sur le Vieux Port de Marseille le 19 juillet. SK* les a rencontrés au Vercors music festival avant un concert qui s’annonçait dantesque stoppé net par l’orage.
Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.

Plus dans Interviews

Massiliamassilia3

Massilia à Massilia !

Massilia Sound System fête ses 40 ans d’existence en tournée et par un concert gratuit sur le Vieux Port de Marseille le 19 juillet. SK* les a rencontrés au Vercors music festival avant un concert qui s’annonçait dantesque stoppé net par l’orage.
Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]