Pastoral Vignal

© Anne-Laure Etienne
Raoul Vignal poursuit son chemin avec un troisième album Years in Marble le 28 mai chez Talitres. On prend la route qui serpente pour rejoindre la maison accrochée à la colline.

Raoul Vignal
© Anne-Laure Etienne

Finis les dix kilomètres où l’on tournait en rond. On peut désormais tailler la route, la guitare en bandoulière et le cœur léger. Moesta et Errabunda, atteindre « l’innocent paradis, plein de plaisirs furtifs ». To Bid the Dog Goodbye nous balade la truffe au vent avec beaucoup de douceur et de sérénité après Red Fresco. « Ce qu’il y a de meilleur dans l’homme, c’est le chien. » affirmait Alexandre Vialatte, celui de Raoul Vignal devait être sacrément bon.

« To Bid the Dog Goodbye est une ode à la maison dans laquelle j’ai grandi, un endroit où règne le bonheur, caché dans les collines vertes de la campagne française. La chanson a été écrite pendant les derniers jours du chien de famille, un chien qui a tenu fort comme emblème de cette maison pendant 15 ans.
Je suis heureux de vous présenter ce clip vidéo un peu différent que j’ai réalisé, avec Odette et mon ami Lucien Chatin. Anne-Laure Etienne s’est occupée du travail de caméra, et voici un grand merci à Sissi Sornin de nous avoir invités à tirer sur son magnifique salon extérieur Java, et aussi de nous avoir laissé faire de son chien Odette la prochaine petite sensation d’écran. »

Discographie

Raoul Vignal – To Bid the Dog Goodbye

On this side of the blue hill
There’s a house built from dreams
Layered by hands of stone

And the seeds that grow there
Flourish like laughter
And the souls it sheds
Thrive in time

To bid a place goodbye
To wave back at a smile

On through the gates
On to the roads
That serpent through the hills

Perched on top of the highest roof
Dances he who plays
Melodies on a silver flute
Little man metal made

When the barking stops
It is time to leave

To bid the dog goodbye
To cast a shadow high

On through the gates
On to the roads
That serpent through the hills

Raoul Vignal - Years in Marble

Raoul Vignal- Years in Marble

Tracklist : Raoul Vignal - Years in Marble
  1. City Birds
  2. Century Man
  3. Coastal Town
  4. Red Fresco
  5. Silence
  6. Summer Sigh
  7. A River Runs Wild
  8. To Bid the Dog Goodbye
  9. Heart of the Laken
  10. By a Thread
  11. Moonlit Visit

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

H-Burns

2X2 places pour H-Burns & Raoul Vignal au Marché Gare

Raoul Vignal et H-Burns qui partagent la scène du nouveau Marché Gare, c’est déjà un évènement formidable, mais quand c’est en plus pour rendre hommage à l’immense Leonard Cohen, on s’enflamme pour ce Burns on the wire.
Raoul Vignal

Fondamental Raoul Vignal

Raoul Vignal fait dans la sophrologie musicale. L’écoute de son troisième album, Years in Marble est une cure de quiétude essentielle cette année.

Plus dans News

Foncedalle-kdb

La défonce Foncedalle !

Breaking news ! Foncedalle nous offre en exclusivité leur nouveau titre KDB et comme d’habitude, cela nous retourne le cerveau et nous fait perdre la tête.
Maxinefunke

Maxine Funke, maximum de douceur

Maxine Funke est originaire de Dunedin en Nouvelle Zélande. A part cela, on ne sait pas grand chose et c’est sans doute mieux ainsi. La douceur de sa voix et son jeu gracile de guitare sont une merveille d’apaisement, une accalmie dans le fracas bavard du monde.
Ride-lead-press-shot-credit-cal-mcintyre-1704569048-1000x668

Marrée haute

Ride balance en pleine grève de ces nantis de contrôleurs SNCF qui ne touchent pourtant pas 500 000 balles pour un coup de raquette ou qui ne peuvent s’augmenter de 700 euros comme le gracieux Gérard Larcher un nouvel extrait d’Interplay à paraître le 29 mars prochain chez Wichita Recordings.
Thelibertines-shiver

This is England !

Troublant enterrement pour The Libertines le jour où le premier ministre, Rishi Sunak se déshonore en faisant voter le projet de loi visant à expulser des migrants vers le Rwanda. Pauvre rishi perfide.