Jay-Jay Johanson nous gratifie d'une prière profane pour un sacré sentiment, celui de l'abandon ou peut être de la trahison amoureuse. Plus efficace qu'une saison complète d'en thérapie, il est notre Asclépios de l'âme.

You never gave me your heart. Cruel constat, douloureuse désillusion. Quand on a cru à ce qui s’est avéré être un mirage ou un marche pied vers l’ailleurs. On partage des souvenirs et puis ils s’évanouissent, partent en poussière comme le plâtre des statues d’une gypsothèque. On se retrouve seul à ruminer, à tenter vainement de comprendre l’incompréhensible, foudroyé par Zeus sans avoir ressuscité les morts. Heureusement la petite mélodie au piano de l’ami Jay-Jay et les images laiteuses de Kalle Dos Santos nous rassurent et nous tirent de notre strapontin sentimental. Nous ne sommes donc pas seuls.

Jay – Jay Johanson – Amen

Discographie

You gave me records
with your favourite artists,
so I could get to know you better.
Well that’s what you told me.
There’s only one thing you never gave me.
There’s only one thing you never gave me.
You never gave me your heart.
You made me mixtapes
with your favourite love songs.
You told me not to take the lyrics literally.
Well, how couldn’t I do that.
There’s only one thing you never gave me.
There’s only one thing you never gave me.
You never gave me your heart.
Amen.
You gave me concert tickets
when your favourite bands were in town.
You wanted me to be the one to join you,
so we could experience it together.
There’s only one thing you never gave me.
There’s only one thing you never gave me.
You never gave me your heart.
Amen.

Jay - Jay Johanson - Rorschach Test

Jay-Jay Johanson - Rorschach Test

Tracklist : Jay-Jay Johanson - Rorschach Test
  1. Romeo
  2. Why Wait Until Tomorrow
  3. Vertigo
  4. Amen
  5. I Don’t Like You
  6. Stalker
  7. When Life Has Lost Its Meaning
  8. Andy Warhol's blood or Dracula
  9. How Can I Go On
  10. Cheetah

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Jay-Jay Johanson - I don't like you

Livre ouvert

Jay-Jay Johanson retrouve Sadie Percell avec qui il avait déjà enregistré Alone Again sur son album Poison il y a 20 ans.
Jay-Jay Johanson - Romeo2

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Romeo

« La séparation est un si doux chagrin. » dit Juliette à Roméo et depuis 1594, rien n’a changé. Jay-Jay Johanson presse notre cœur abîmé avec son Romeo rouge sang en espérant éviter le drame.

Plus dans News

Jeanfelzine-fanfiction

Jean qui rit

De la dérision. Jean Felzine serait-il le fabuliste de son temps à l’instar d’un autre Jean du 17ème ? Avec Fanfiction, sa causticité peint l’absurdité glacée de notre société du paraître et de la futilité.
Crmefrench1-tombird

Sabayon musical

Le duo magique Lucas Roullet-Marchand et Matthias Bouffay se reforme non pas pour un never ending tour autour de Jean Jacques G, mais pour présenter un dimanche sur deux à 10h un podcast revigorant centré sur la crème de la crème french de la scène musicale lyonnaise.
Richarddawson

Dawson freak

Le morne mois de novembre touche à sa fin après le débilitant vendredi noir, bientôt Noël et sa frénésie de bénévolence. Alors pourquoi ne pas se cloîtrer dans une bulle en écoutant The Hermit, la première plage de 41 minutes du nouvel album de Richard Dawson, The Ruby Cord.
Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.