Catégories
Chroniques d'albums

Grand Valley State New Music Ensemble : In C (Live @ Le Poisson Rouge) [feat. Dennis DeSantis]

Grand Valley State New Music Ensemble
Terry Riley est peut-être l’inventeur du concept de la rave à une époque où la musique qui s’y joua près de deux décennies après n’existait pas encore. En 1968, à plusieurs reprises il fit des « all-night concert » afin d’amener les auditeurs à un état de conscience propice à la méditation et à l’extase.

En 1964, il publie « In C », morceau fleuve à la base de la vague minimaliste répétitive. Ce morceau est destiné à être joué par un nombre indéterminé de musiciens, le plus souvent ils sont 35, tous les interprètes jouent la même partition de 53 motifs à répéter. Chaque interprète a la liberté de choisir le nombre de répétitions avant qu’il ne passe au motif suivant. Aucune règle ne fixe le nombre de répétitions. Le Grand Valley State University New Music Ensemble en a donné une représentation au Poisson Rouge de New-York, salle qui au vu de sa programmation doit être une des plus excitantes du monde, accompagné de Dennis de Santis au laptop. Le label Ghostly International qui héberge les travaux d’artistes aussi talentueux que Matthew Dear, Audion, Osborneet james T. Cotton entre autres publie en version digitale le concert. Il y a eu de multiples versions de « In C », la plus bruitiste étant sans doute celle du groupe japonais Acid Mothers Temple & The Melting Paraiso U.F.O. qui soit dit en passant seront en concert au Cabaret Sauvage le 3 juin dans le cadre de Villette Sonique. Cette version de la pièce majeure de Terry Riley diffère en ce sens que Dennis de Santis retravaille le son sans cesse en interaction avec les musiciens. On a donc l’impression plus qu’avec toutes les précédentes éditions d’une œuvre protéiforme qui prend vie et se renouvelle au fur et à mesure tel le Phénix renaissant de ses cendres.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Dan Sicko : 1969-2011

Dan Sicko 1969-2011

L’auteur du livre, jamais traduit par ici, Techno Rebels : The Renegades of Electronic Funk, Dan Sicko vient de décéder à l’âge de 42 ans. Ce livre fait la part belle à la naissance de la techno où vous savez.

Matthew Dear : Little People (Black City)

Matthew Dear Le titre « Little People (Black City) » de Matthew Dear pourrait sans peine concourir pour le titre le plus paranoïaque de 2010. On passe d’une intro vaguement discoïsante à une espèce de danse vaudou incantatoire avant de s’engouffrer tête la première dans une cold-wave que en renieraient pas Joy Division et consorts…

Gold Panda – Lucky Shiner

Il y a quelque chose de profondément touchant dans la musique de Gold Panda. Le jeune producteur anglais est en cela un rejeton de la génération internet. Par sa façon d’abolir les distances, d’éclater les frontières et d’apporter chez chacun une culture globale, le web a révolutionné la manière de vendre la musique mais aussi,…

Plus dans Chroniques d'albums

Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…