Catégories
Son du jour

Strange Life records

En 2010 il y a toujours des labels qui prennent le risque de signer des artistes dont la notoriété ne dépassera jamais le cercle des initiés. Cette attitude salutaire fait un bien fou au public et d’une manière plus générale à l’industrie de la musique en permettant de sortir des sentiers trop balisés des majors. Strange Life Records est un de ceux là.


Legowelt
On ne sait pas grand-chose du label mais avec un peu de jugeote on se dit que derrière ce nom un peu abscons se cache sûrement Danny Wolfers aka Legowelt le fan absolu de deep Chicago tracks mâtiné de vieux romantisme européen. Ce mec est ses associés sortent des disques d’abord pour leur plaisir et sans doute celui de quelques milliers de fans transis d’impatience à chaque sortie annoncée. Avec un impact commercial proche du zéro, des pochettes aussi obscures qu’incompréhensibles pour l’amateur de musique lambda, des vidéos youtube tristes et moches à mourir (juste la pochette), des artistes qui sortent des disques sous un nom puis un autre et qui entre temps collaborent ensemble sous un autre nom on se dit que ce label n’a aucune chance de survivre. Bien au contraire, le label continue de livrer régulièrement des disques dont l’obsession majeure semble être les vieux synthétiseurs, les titres énigmatiques et toujours cette monomanie d’européens voulant relier encore et toujours ancien et vieux continent par la musique de préférence sur un axe La Haye-Chicago. Là on se dit qu’en matière de musique cette ville dont on n’entend jamais parler doit être une des plus excitantes au monde loin devant Ibiza ou Miami bien que le public concerné ne soit pas le même. Ce coup de projecteur sur les Pays-Bas on le doit principalement à I-f dont l’ultra joué « Space invaders are smoking grass » résonne encore dans toutes les têtes. Les Hollandais semblent être des trainspotters acharnés et chaque sortie de Strange Life Records nous conforte dans cette idée. Il ne reste plus qu’à espérer que les sorties récentes de trois nouveaux disques donne un petit coup de pouce à ce label qui continue de promouvoir une musique de qualité.

Legowelt – Congo Zombie

Discographie

Detroit Rainbows Of Darkness – Verkeersrally C64

Polysick – Meteo

Christian Gleinser – Electric Winter

Count Hemmendorff – Castle Hemmendorff Audiotour

Vous avez aimé ? Partagez !
2 réponses sur « Strange Life records »

Les disque STRANGE LIFE ne sont pas des bides commerciaux, ils sont toujours sold out auprès des distributeurs, et pour cause 90 % des pseudos sont des fake derrières lesquels se cache le mec de LEGOWELT

Bien loin de moi l’idée de critiquer les disques de Strange Life, tu as du mal comprendre ce que je voulais dire. De plus, si cette musique ne m’intéressait pas, je n’aurais sûrement pas perdu mon temps à en parler. Lis mes autres chroniques, tu comprendras ;-)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

LGBT Rights for Russia

LGBT Rights for Russia

L’initiative est rare et mérite d’être médiatisée à une grande échelle. Une poignée de musiciens électroniques a décidé de sortir une compilation afin d’aider l’association LGBT Rights for Russia à se défendre face à une loi inique du tsar Poutine.
Legowelt - The Paranormal Soul

Legowelt – The Paranormal Soul

Après nous avoir offert l’an dernier un album gratuit de haute volée, Danny Wolfers revient en grande forme après un détour dans les rues de Detroit sans aucun doute.
Legowelt : The Teac Life

Legowelt – The Teac Life

Retour sur le devant de la scène, mais l’a-t-il vraiment quitté tant on s’égare parfois tant le bonhomme multiplie les projets sous une multitude de pseudos différents pour Danny Wolfers aka Legowelt.

Plus dans Son du jour

Léonie Pernet - Hard Billy

Vidéo : Léonie Pernet – Hard Billy

Voyager. Vers l’infini et au delà. Il y a des musiques, des sons, des images qui vous transportent instantanément vers l’ailleurs. Un ailleurs qui serait l’acceptation de la différence, de l’autre. C’est pour nous cela, le hard billy de Léonie Pernet mis incroyablement en images par Jean-Gabriel Périot (200 000 fantômes, The Devil, De la […]
cyrilmokaieshdominiquea-passimple

Vidéo : Cyril Mokaiesh & Dominique A – Pas simple

Une dyade, en sciences sociales, est un groupe de deux personnes, le plus petit groupe social possible. Cyril Mokaiesh réunit sur son nouvel album des duos avec un casting en or, Clara Ysé, Pierre Guénard, Alma Forrer ou encore ici Dominique A.