Vidéo : Terry Russell – We Have To Get Through

Chronique croisée d'un premier amour, celui qui marque au fer rouge, qui tsunamise le cœur quand il s'évanouit, mirage affectif idéalisé.

« La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle. » écrivait la reine Marguerite Duras dans L’Amant. We Have To Get Through répondent Terry Russell et Solenn Coignoux-Estingoy. Est-ce vraiment nécessaire ? Parfois on donne tout ce que l’on a, du bien et du mal et l’on est rejeté, alors une chance de plus ? Parfois ? Toujours ?

Terry Russell sera en concert au Point Ephémère le vendredi 17 décembre avec Magon et Pam Risourié. Son album sortira courant 2022.

Terry Russell – We Have To Get Through

I’ve just fallen down from the universe,
She’s the first one that I ever loved,
You said I’m not the good one for you,
He’s the last one who took my heart,

Please you’re not the only one, you’re not the only one,
but never, I never felt something like this.
I want you back, (I love him so much)
In my arms, (I love her so much)
Looking in your eyes,
But now, we have to get through, that love is still behind you.

I’ve just let you down for someone else,
He’s the first one that I ever loved,
You said I’m not the good one for you,
She’s the last one who took my heart.

Please you’re not the only one, you’re not the only one,
but never, I never felt something like this.
I want you back, (I love her so much)
In my arms, (I love him so much)
Looking in your eyes,
But now, we have to get through,
But now, we have to get through, that love is still behind you.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.
Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.

Plus dans Son du jour

Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.