Là haut sur la colline !

Chose étrange que ce retour en grâce de Kate Bush ? et bien non et vous savez déjà pourquoi.

Alors que les plus jeunes se demandaient incrédules, c’est qui Kate ? Morgane Imbeaud et Robin Foster mixent leurs talents et deux titres pour gravir la colline. Bush chantait l’incommunicabilité des êtres, Is there so much hate for the ones we love, s’interessaient aux femmes et aux hommes qui échangent leurs places ou plutôt aux gens qui tentent de se mettre à la place d’autrui. Aujourd’hui, dans notre société égotique, ce titre dépareille assurément. Avec Morgane Imbeaud à la réalisation de cette vidéo, il s’agit davantage de reconnexions et de surimpressions. Au final de temps retrouvé qui évoque Proust : « L’Albertine réelle n’était guère qu’une silhouette, tout ce que s’y était superposé était de mon cru, tant dans l’amour les apports qui viennent de nous l’emportent sur ceux qui nous viennent de l’être aimé. » A méditer.

Morgane Imbeaud & Robin Foster – Running Up That Hill / Blue Lights At Dusk

Discographie

It doesn’t hurt me, do you wanna feel how it feels
Do you want to know, know that it doesn’t hurt me
Do you wanna hear about the deal I’m making
You, it’s you and me
And if I only could, I’d make a deal with God
And I’d get Him to swap our places
Be running up that road, be running up that hill
Be running up that building
Say if I only could, oh
You don’t wanna hurt me
But see how deep the bullet lies
Unaware I’m tearing you asunder
Oh, there is thunder in our hearts
Is there so much hate for the ones we love
Oh, tell me we both matter don’t we
You, it’s you and me
It’s you and me, you won’t be unhappy
And if I only could, I’d make a deal with God
And I’d get Him to swap our places
Be running up that road, be running up that hill
Be running up that building
Say if I only could, oh
You, it’s you and me
It’s you and me, you won’t be unhappy
Come on baby, come on darling
Let me steal this moment from you now
Come on angel, come on, come on darling
Let’s exchange the experience, oh
If I only could, I’d make a deal with God
And I’d get Him to swap our places
And be running up that road, be running up that hill

With no problems
Say if I only could, I’d make a deal with God
And I’d get Him to swap our places
Be running up that road, be running up that hill
With no problems
Say if I only could, I’d make a deal with God
And I’d get Him to swap our places
And be running up that road, be running up that hill
With no problems
Say if I only could
Be running up that hill
With no problems
If I only could, I’d be running out that hill
If I only could, I’d be running out that hill

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cela pourrait vous intéresser

Morgane Imbeaud - Storm

Vidéo : Morgane Imbeaud – Storm

Tempête sous un crane. Un premier album après une aventure à succès n’est jamais chose aisée. Morgane Imbeaud est une courageuse Amazone, et son Storm est doux et dur, une météo du cœur à la batterie brillante et magnétique.
Morgane Imbeaud

3X2 places pour Morgane Imbeaud aux Etoiles à Paris

Morgane Imbeaud renaît à 30 ans avec un premier album solo mais pas seule, Amazone après plus de 12 ans déjà de métier derrière elle. Elle sera en tournée en France et en concert aux Etoiles à Paris le 12 mars.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.