Vidéo : Mademoiselle K – Garçon Bleu

Puisque l'été se poursuit, on se mange une glace avec Mademoiselle K et son Garçon Bleu.


Point de Schtroumpfs ici ou de maladie bleue. Ou alors peut être une indigestion. Mademoiselle K rêve en bleu dans cette chanson sucrée qui évoque un garçon imaginaire, celui que l’on veut garder pour toujours avec soi, celui qui ne trahit pas.

Le nouvel album de Mademoiselle K est disponible chez Kravache.
Fabrication des glaces : Amélie Garnier et Comme à la Maison

Mademoiselle K – Garçon Bleu

Discographie

Il tenait la joie dans ses mains
jonglait avec peur de rien
Il avait ce petit air frais
jusqu’à mon visage qui soufflait
Il avait une couleur à ses cheveux
comme une aquarelle peinte en bleu
j’me demandais s’il était vrai
s’il était pas sorti de mon rêve
Il regardait les gens dans les yeux
En aimant tout jusqu’au fond d’eux
J’le regardais dans le blanc des yeux
qu’il voit pas qu’j’suis amoureuse

Et toujours ce petit air frais
jusqu’à mon visage qui soufflait
Et toujours ce petit air frais
Jusqu’à mon visage qui soufflait
J’ai rencontré ce garçon sur le papier
un après-midi de janvier
à un moment qui était parfait
pour m’raconter tout c’qui me chantait
J’ai inventé toute cette histoire
pour le garçon triste en moi dans le noir
le mettre bien dans cet air frais
lui dire que maintenant ça irait
Il serrait tout l’monde dans ses bras
sans se poser d’questions juste comme ça
J’le serre fort maintenant dans mes bras
et lui donne cette chanson de joie
Pour toujours j’garderai tout cet air frais
jusqu’à mon visage qui soufflait
Pour toujours j’garderai tout cet air frais
jusqu’à mon visage qui soufflait
jusqu’à mon visage qui soufflait

jusqu’à mon visage qui soufffffff
jusqu’à mon visage qui soufffffff

Mademoiselle K - Mademoiselle K

Mademoiselle K - Mademoiselle K
Mademoiselle K - Mademoiselle K
  1. Chloroforme
  2. Nos intensités
  3. Garçon bleu
  4. Vercors Hardcore
  5. Les trains
  6. Gâché
  7. J'rêve d'un CRS
  8. Gratin de tendresse
  9. Sous mon pull
  10. Ta sueur
  11. Trafiquante de crêtes

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Mademoiselle K (photo © Louis Teyssedou)

RDV avec Mademoiselle K

En 2015, Mademoiselle K avait fait très fort avec Hungry Dirty Baby (Kravache). Produite par Jolyon Vaughan Thomas (Dave Gahan) et Richard Woodcraft (Étienne Daho), la parisienne avait écrit des chansons parfaites (Someday, R U Swimming ?) qui sonnaient (et qui sonnent toujours) méchamment. Elle revient cette année avec Sous les Brûlures l’Incandescence Intacte, un […]

Plus dans Son du jour

Bethgibbons-reachingout

Vidéo : Beth Gibbons – Reaching Out

On n’attend plus Portishead dont on doute un retour discographique alors on se contente de la diva du Devon, Beth Gibbons qui sort un album solo, Lives Outgrown le 17 mai chez Domino Record.
Nicolascommentavecbrisaroch-vince

Vidéo : Nicolas Comment avec Brisa Roché – Vince

On ne le dira jamais assez, Blason de Nicolas Comment & Co est le grand disque en français de l’année. Cette (rock) collection de portraits est enluminée par les Limiñanas et Brisa Roché. Vince est un hommage à l’équipée sauvage de l’archange noir du rock et sonne furieusement comme le meilleur du Velvet.