Catégories
Chroniques d'albums

Mademoiselle K – Sous les brûlures, l’incandescence intacte

Cinquième album pour la grande Mademoiselle K plus de dix ans après Ca me vexe.

Avec Sous les brûlures, l’incandescence intacte (quel titre !), Katerine Gierak évoque une rupture qui s’est transformée en chansons par la magie de la musique. Bien sûr cela n’a rien d’original. Brel, Gainsbourg, Ferré, Miossec, Biolay, ou Barbara pour ne citer que des francophones sont passés par là.

Pourtant quelle belle catharsis avec cet album « pour aller mieux » qui débute dans un chuchotis mystérieux et passionné, « combien de strates à traverser avant le noyau de nous-même » et un titre rock, Bonjour Bonjour à la gouaille libératrice. Oui, Mademoiselle K revient au français, enfin pas tout à fait, ou plutôt le français s’est réimposé naturellement après pourtant l’impeccable Hungry Dirty Baby paru en 2015.

Mademoiselle K – Sous Les Brûlures

Il n’y a rien d’indécent dans cette mise à nu, cette odyssée d’un amour perdu vers le Baie Baie final. Elle en profite même pour assagir ses guitares par des sons synthétiques peut être plus proches de ses sentiments intimes grâce à l’aide de Jérémie Poirier-Quinot. La palette sonore s’enrichit de textures nouvelles et quand en plus les textes prennent aux tripes avec des chansons, pour parodier Stendhal qui sont comme « un miroir qu’on promène le long d’un chemin », on est forcément touché. Car oui, on est tous un peu passés par là, on pleure pour aller mieux malgré les événements tragiques. Sous les Brûlures est le titre qui a fait remonter la pente et a rendu sa liberté à Mademoiselle K. Elle porte ici sa rage avec une énergie sincère et zen.

« L’amour comporte des moments vraiment exaltants, ce sont les ruptures » écrit Giraudoux. Facile à lire, moins à vivre car comme le chante Mademoiselle K, « sous les brûlures, l’incandescence [est] intacte ».

Mademoiselle K - Sous les brûlures, l’incandescence intacte

Sous les Brûlures l’Incandescence Intacte de Mademoiselle K est disponible depuis le 1er septembre 2017 chez Kravache.
Mademoiselle K sera en tournée dans toute la France dont le Radiant-Bellevue à Caluire près de Lyon le 7 novembre et le Bataclan le 22 novembre.
Nos articles : Sous les brûlures et RDV avec Mademoiselle K

Mademoiselle K - Sous les Brûlures l'Incandescence Intacte

Tracklist : Mademoiselle K - Sous les Brûlures l'Incandescence Intacte
  1. Bonjour bonjour
  2. S I C K
  3. On s'est laissé
  4. J'ai pleuré
  5. Sous les brûlures
  6. Pour aller mieux
  7. Ça ne sera pas moi
  8. Hypnotisés vers la lumière
  9. Suckin' My Brain
  10. We're Kissing Baïe Baïe

Les prochains concerts de Mademoiselle K en France
DateSalleVilleTickets
05 Dec 2020Espace JulienMarseilleAcheter un Ticket
23 Apr 2021Le FerrailleurNantesAcheter un Ticket
20 May 2021Salle Jean Carmet d'AllonnesAllonnesAcheter un Ticket
27 May 2021LE BIKINIRamonville-saint-agneAcheter un Ticket
31 May 2021La CigaleParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Mademoiselle K – Sous les brûlures, l’incandescence intacte4.0
8/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Mademoiselle K (photo © Louis Teyssedou)

RDV avec Mademoiselle K

En 2015, Mademoiselle K avait fait très fort avec Hungry Dirty Baby (Kravache). Produite par Jolyon Vaughan Thomas (Dave Gahan) et Richard Woodcraft (Étienne Daho), la parisienne avait écrit des chansons parfaites (Someday, R U Swimming ?) qui sonnaient (et qui sonnent toujours) méchamment. Elle revient cette année avec Sous les Brûlures l’Incandescence Intacte, un…
SK* Session : Mademoiselle K

SK* Session : Mademoiselle K

Enfin ! Voila une SK Session que l’on aurait dû faire depuis longtemps, depuis que j’ai découvert Mademoiselle K sur scène un jour de 2007 et pris une grosse claque. C’est la sortie de son nouvel album, « Hungry Dirty Baby« , qui me donne l’occasion de la rencontrer dans un hôtel parisien.
Mademoiselle K - Hungry Dirty Baby

The Magnificent Mademoiselle K

Mademoiselle K – Hungry Dirty Baby Mademoiselle K sort dans quelques jours son nouvel album Hungry Dirty Baby. Les Ricains avaient Old Dirty Bastard, nous nous avons Hungry Dirty Baby. Et toc. Album chanté en anglais, il s’agit peut-être du disque le plus important de la carrière de la belle.
best of 2011 Soul Kitchen

Le Best of 2011 par Soul Kitchen

Au revoir 2011 ! Soul Kitchen vous souhaite une très belle année 2012, pleine de découvertes musicales comme nous vous le proposons presque chaque jour dans nos « son du jour » ou à travers nos sessions acoustiques, nos vidéos et photos de concert ainsi que la nouvelle rubrique de 2011, les portraits d’artistes qui, comme vous…

Plus dans Chroniques d'albums

Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.