Adam Kesher - La Maroquinerie - 19.04.2010 (© Alain G.)
Adam Kesher - La Maroquinerie - 19.04.2010 (© Alain G.)

La première date du festival Just Rock ! a transformé la salle du Ninkasi Kao de Lyon en dance floor juvénile, looké et hype. Le trio lyonnais Welling Walrus qui avait sans doute convié ses amis a ouvert la soirée avec leur pop arc-en-ciel efficace, mâtinée parfois de ska, le chapeau melon du leader rappelant peut être Madness. C’est frais, sans prise de tête, le groupe défend crânement son premier album Golden Dawn avec mordant et ironie comme sur l’hymne We are hype.

Après cet amuse bouche, changement de siècle avec les Minitel Rose. Si l’objet fleuron de la technologie française ringarde et obsolète est rangé au fond du placard de votre grand-mère, ce n’est peut être pas pour rien. Les nantais proposent un set bruyant et irritant, on est surpris de voir ressurgir ces sons que l’on croyait enterré au fond du jardin de votre grand maman. Au début on sourit, ce n’est pas désagréable mais les criardes années 80 finissent par fatiguer, tout se ressemble voir lorgne du côté de Partenaire Particulier, les claviers aigrelets tournent au vinaigre, le temps d’un titre moins virulent, le chant se fait plus plaisant avant que les orgues vrombissent et dégueulent à nouveau une rythmique répétitive. Ce n’est tout simplement pas ma tasse de Cacolac mais cela plait au public venu pour suer et onduler son corps.

Les bordelais d’Adam Kesher cloturent la soirée en nous prévenant que la route a été longue jusqu’à Lyon entre pluie et bouchons. Pourtant ils nous font emprunter le chemin sinueux d’une électro pop décomplexée, un périple sombre et lumineux comme dans Mulholand Drive, le film de Lynch auquel ils ont emprunté leur nom. Il y a ici aussi trois claviers mais contrebalancés par une guitare rythmique et une basse qui enrichissent considérablement les sonorités. Julien, leader du « gang of four » est un vrai poids sauteur, il manie le micro comme maître Yoda joue de son sabre laser, les plus jeunes voient chez Adam Kesher du Liars ou du LCD Soundsystem, les vénérables anciens se souviennent des débuts de Primal Scream ou de la folie des Happy Mondays. Est-ce le petit tricot multicolore suranné ou la morgue du chanteur qui le porte qui nous téléportent quelques instants à Mad-Chester ? En tout cas, leur dernier album porte bien son nom, la nature est défiée avec une musique hybride et décontractée, résolument du 21ème siècle.

Suite du festival Just Rock ! Mardi 19 octobre avec Ronan Siri, Hey Hey My My et Jil is Lucky au Ninkasi Kao.

Date : 16 octobre 2010
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Just Rock #8

Just Rock? #8, tout simplement !

Le festival Just Rock? #8 à Lyon aura lieu du samedi 4 octobre au lundi 13 octobre avec comme d’habitude une programmation variée et de qualité. Just Rock #8

Just Rock au Kao

Jil Is Lucky La seconde soirée du festival Just Rock ! nous a fait voyager de la vallée des pierres dorées à Sidi Bel Abbès en passant par Londres ou New York, et le tout avec des artistes français bien de chez nous !

Just Rock ? La passe de 3 !

Troisième soirée à ne pas manquer ce mercredi 4 novembre pour le festival Just Rock ? avec Mediatone à l’Epicerie Moderne avec Fredo Viola et Patrick Watson.

Just Rock ? #2 Tout en douceur !

Vandaveer, H-Burns et Sébastien Schuller ont partagé avec beaucoup de complémentarité  l’affiche  du festival Just Rock ? à Lyon

Ghinzu, Ca va couper !

La Belgique a pris d’assaut un Transbordeur plein comme un oeuf ce mercredi à Lyon dans le cadre de l’excellent festival Just Rock ?.
Ghinzu

Just Rock ! Lyonnais bougez-vous !

Le festival Just Rock débute ce mercredi à Lyon avec du très lourd, les rois des belges, Ghinzu investiront la scène du Transbordeur deux jours avant leur concert parisien au Zénith.

Plus dans Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…