clip : Jenny and Johnny – I’m Having Fun Now

clip : Jenny and Johnny - I'm Having Fun Now Je n’ai vraiment trouvé qu’un remède à la grisaille que vous semblez connaître en France ces derniers temps et aux températures négatives qui nous glacent le sang ici, Montréal, Qc. Je parle d’un duo, au nom faussement familier : Jenny and Johnny.

Jenny and Johnny

Je vous entends déjà me dire « Tu parles de John and Jehn, là, non ? ». Non, il s’agit bien ici d’un tout autre duo, qui nous vient celui-ci tout droit de Los Angeles, Californie.
La première, Jenny Lewis, chanteuse au sein du groupe Rilo Kiley, quand elle ne fréquente pas les plateaux de tournage. Le second, Johnathan Rice a déjà publié quelques d’albums solos.

Si leur album I’m Having Fun Now redonne le sourire aux lèvres, c’est déjà par son titre aux milles promesses, mais surtout grâce à un son right from California. Un son empreint de soleil à un moment où il se fait attendre. Une alchimie parfaite : le duo, ensemble à la vie comme à la scène, partage avec nous une musique rayonnante.

C’est avec des sonorités qui oscillent entre pop surf et rock que la paire arrive avec des mélodies à tirer son épingle du jeu et nous livrent des titres aux mélodies imparables (Big Wave, My Pet Snakes). Coup de coeur personnel pour le titre romantique Animal, qui me rappelle, et je ne saurais dire pourquoi, le so 90’s Mrs Jones de Counting Crows.
Le groupe semble avoir tout compris : faire du neuf avec du vieux. Et ça marche plutôt bien.

Pas étonnant de les retrouver dans le line-up du tant convoité festival de Coachella à la mi-Avril. Un must have en attendant le printemps cependant.

3 réponses sur « clip : Jenny and Johnny – I’m Having Fun Now »

Après les Caraïbes, le Québec… C’est que la SK Team s’internationalise, pour notre + grand plaisir ! Bienvenue à toi Anton ! Enfin, je suppose que c’est ton premier billet sur Soul Kitchen… c’est le cas pour 2011, tout du moins ;-)

Alors quand j’ai vu la photo, j’ai effectivement pensé à un changement de nom pour John & Jehn, compte tenu d’une certaine ressemblance physique ! Et en fait, non : n’étant pas un grand fan de John & Jehn, la surprise est plutôt excellente ! Sans compter que je vais dorénavant pouvoir passer une petite annonce, du type « Capitaine Johnny recherche sa Jenny » ;-) Une catchphrase déjà intelligible depuis 2007, grâce à mes Space Friends N°1 de Bawinona, mais qui le devient mondialement à présent !!!

Et grâce à la chaîne over sympathique de Wes Olson, je peux même préciser « style True Religion » ! ;-) Alors c’est drôle, parce que je découvre du même coup le clip de Karen Elson, une artiste qui m’avait déjà impressionnée courant 2010, si ma mémoire est bonne, sur une galerie made in Belgium, signée Kmeron sur le HibOO… or (conjonction avec le titre que Fred nous a offert ce jeudi ? ;)) cette annonce pourrait éventuellement trouver prochainement une réponse, étant donné que ce samedi, les yeux du Capitaine se sont précisément posés… sur une charmante demoiselle également prénommée Karen ! Reste maintenant à ce que cet échange de regards puisse se renouveler… et je serai certainement heureux comme Rod à Los Angeles !!!

Bref, merci Anton, pour ce partage de vibes romantiques ! Mrs Jones faisant plutôt figure, pour ma part, d’une madeleine so Spring 2003, sachant que j’ai découvert ce titre sur les ondes, les quelques semaines qui ont précédé un certain succès à un concours d’intégration… ;-)

Heureux que les vibes romantiques de Jenny and Johnny te remémorer de tels souvenirs, Capitaine Johnny.
En espérant que tu (re)trouves ta Karen !

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.