Schlammpeitziger – Vorrausschauende Bebauung

Il y a des artistes sympas quand-même, ceux qui ne se posent pas de questions tarabiscotées lorsque vous leur demandez si c'est possible d'avoir leur dernier album, ceux là même qui vous répondent dans la journée et vous envoient gentiment un lien. Jo Zimmermann alias Schlammpeitziger fait partie de ces gens. Et la découverte de “Vorrausschauende Bebauung” confirme tout le bien que je pense d'un artiste un peu trop discret à mon goût.

Schlammpeitziger avec sa fausse naïveté et sa candeur cache en fait ce qu’on pourrait qualifier d’une inquiétante indolence. On a parfois l’impression à l’écoute de sa musique que la chambre d’enfants bien tranquille recèle de sombres secrets dans un profond placard ou que la House of Fun des fêtes foraines pourrait très vite se transformer en un train fantôme des plus terrifiants. Sous le vernis joyeux et un peu artisanal se cachent des trésors d’inventivité sombre, en adepte des vieux synthés, il a en l’occurrence longtemps composé avec un Casio CZ 230 S le germain ne se lasse pas de vous embarquer pour un petit tour de montagne russe, rythmé en diable. Parfois la mélancolie pointe le bout de son nez, c’est l’occasion pour lui de mieux rebondir et de vous concocter un titre construit de multiples strates tel un mille-feuilles sonore qui se laisse déguster en fondant de bonheur. « Vorrausschauende Bebauung » pourrait bien faire tourner les têtes des clubbeurs en cet hiver qui arrive, enfin pour vous… Moi, il me la fait déjà tourner sous les cocotiers et les pieds dans le sable. En bonus, je ne résiste pas au plaisir de vous faire découvrir pour ceux qui ne connaissent pas « Mango und Papaja auf Tobago ».

Schlammpeitziger – Mango und Papaja auf Tobago

Schlammpeitziger – Vorausschauende Bebauung (Album-Medley)

Cela pourrait vous intéresser

Arigatomassa

[EXCLU] Domo Arigato Massaï !

Arigato Massaï invite Marilyn, Josephine, Venus, Audrey, Elisabeth et bien d’autres pour les chœurs de son nouveau titre, P.W.Y.H.D.
Streaker-lumire

Vidéo : Streaker – Lumière

Notre aventure avec Streaker démarre avec un titre ou plutôt un manifeste, Fleur Pute et son clip génial réalisé par Bastien Bron (Das Playground). Courir tout nu et léger, une bien belle idée avant de se faire plaquer par un stadier.
Ghoster-cramei

Crame brûlée !

Vous n’aviez rien à écouter ce soir dans votre voiture en roulant les fenêtres ouvertes aux environs de 22 heures ? Le duo Ghoster mettra le feu à votre soirée avec Crame I qu’il nous offre en exclusivité.

Plus dans Chroniques d'albums

Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.
Nickwheeldon-gift

Nick Wheeldon – Gift

Nick Wheeldon nous a fait cette année un beau cadeau avec Gift, un classique instantané dès la première écoute pour les Fragile Minds dont on fait partie.
Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?