True Widow – A.H.A.T.H.H.A.F.T.C.T.T.C.O.T.E.

chronique : True Widow - A-h-a-t-h-h-a-f-t-c-t-t-c-o-t-e True Widow est un trio texan. Formé en 2007, il sort en 2008 un album éponyme (d'ailleurs on m'informe qu'on ne dit plus éponyme, mais self-titled... soit...). Bref donc True Widow sort un album du même nom, passé un peu inaperçu par le public mais tout de même largement salué par la critique qui a eu le mérite de se pencher sur eux. En 2011, True Widow sort As High As The Highest Heaven From The Center To The Circumference Of The Hearth.

True Widow

La recette du groupe, c’est de mélanger envolées planantes et brutalité qui remet les pieds sur terre.
Des guitares éthérées (Jackyll), ou saturées aux riffs rageurs (Boaz), une multitude de cymbales, un duo masculin féminin plein de reverb.
Il en résulte des mélodies qui invitent à la rêverie mélancolique, mais qui ne laissent vraiment jamais décoller tout à fait. True Widow c’est un shoegaze presque stoner, post punk dans l’esprit, atmosphérique et brutal dont l’exemple le plus frappant est peut être le morceau fleuve final, Doomser.

A.H.A.T.H.H.A.F.T.C.T.T.C.O.T.E. est une réussite 2011, un truc à mettre dans les tops de fin d’année.

True Widow – Skull Eyes

https://www.youtube.com/watch?v=WxuWBNVTxMQ

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

M(h)aol - Asking For It

Vidéo : M(h)aol – Asking For It

Auteur d’une poignée de singles qui dépotent, le groupe dublinois M(h)aol a ouvert pour les renversants Gilla Band et risque d’être la sensation de 2023 loin des rêves mouillés à gambettes.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.