True Widow – A.H.A.T.H.H.A.F.T.C.T.T.C.O.T.E.

chronique : True Widow - A-h-a-t-h-h-a-f-t-c-t-t-c-o-t-e True Widow est un trio texan. Formé en 2007, il sort en 2008 un album éponyme (d'ailleurs on m'informe qu'on ne dit plus éponyme, mais self-titled... soit...). Bref donc True Widow sort un album du même nom, passé un peu inaperçu par le public mais tout de même largement salué par la critique qui a eu le mérite de se pencher sur eux. En 2011, True Widow sort As High As The Highest Heaven From The Center To The Circumference Of The Hearth.

True Widow

La recette du groupe, c’est de mélanger envolées planantes et brutalité qui remet les pieds sur terre.
Des guitares éthérées (Jackyll), ou saturées aux riffs rageurs (Boaz), une multitude de cymbales, un duo masculin féminin plein de reverb.
Il en résulte des mélodies qui invitent à la rêverie mélancolique, mais qui ne laissent vraiment jamais décoller tout à fait. True Widow c’est un shoegaze presque stoner, post punk dans l’esprit, atmosphérique et brutal dont l’exemple le plus frappant est peut être le morceau fleuve final, Doomser.

A.H.A.T.H.H.A.F.T.C.T.T.C.O.T.E. est une réussite 2011, un truc à mettre dans les tops de fin d’année.

True Widow – Skull Eyes

https://www.youtube.com/watch?v=WxuWBNVTxMQ

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.
Emiliezo-thefield

Vidéo : Emilie Zoé – The Field

Avec son troisième album, Hello Future Me, Emilie Zoé s’adresse à son moi dans le futur. On peut le faire par mail que l’on recevra à une date que l’on fixe à l’avance mais la sublime suissesse préfère tout voir dans ses chansons, franchir les frontières temporelles avec douceur et détermination.
The wedding present

King David !

The Wedding Present avait profité de la crise sanitaire pour sortir, Locked Down & Stripped Back une session solaire dont David Gedge a le secret, 35 ans après Pete Best. Son duo avec Louise Wener (Sleeper) sur We Should Be Together nous avait émoustillé et renvoyé vers un passé où la vie était plus légere.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.