clip : David Lynch – Crazy Clown Time

David Lynch - Crazy clown time
David Lynch nous prend pour des clowns et revisite une énième fois son petit jardin secret abracadabrantesquement commun.

David Lynch

Génie ou imposteur ? Alors que la visite du dandy David Lynch au Frac d’Auvergne venu découvrir son expo « Man waking from dream » un 1er avril a fait déplacer en banc (de poissons) la jet set clermontoise et les badauds Nikonés, voici le nouveau clip au final très pudibond du « maître » de l’étrange baroque et pacotille, Crazy Clown Time, un sabbat répétitif de 7 minutes qui ne choque guère le bourgeois, une orgie puritaine lassante avec les gimmicks habituels de sa caravane de Freaks. On est loin de Dali, Buñuel, John Waters ou de Russ Meyer.

Vous pouvez visiter l’exposition au Frac Auvergne, 6 rue du Terrail à Clermont Ferrand jusqu’au 20 mai prochain et virtuellement ici.

Discographie

David Lynch – Crazy Clown Time

David Lynch au FRAC Auvergne

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
5 réponses sur « clip : David Lynch – Crazy Clown Time »

Autant j’aime (j’aimais ?) bien Lynch pour ses chefs-d’oeuvre, autant je suis tout à fait d’accord avec « génie ou imposteur ? ». C’est vrai que ça tourne en rond tout ça… et que des fois quand il sort de son registre (musical je ne sais pas s’il y arrive, mais cinématographique oui), et bien ça fait du bien !

Ceci-dit, ça ne m’empêche pas de toujours guetter la sortie de ses nouveaux films, ou de jeter une oreille à ses nouveaux morceaux…

PS : au fé, c’est « marrant » car pour visionner la vidéo sur Youtube faut se connecter à son compte, alors que quand elle est intégrée sur un site, pas de problème !

Ah oui c’est marrant ça, YouTube ne veut pas prendre le risque de montrer la vidéo à n’importe qui et les autres sites conservent leur responsabilité de la montrer :)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Bang Bang Bar

Welcome to the Bang Bang Bar

Êtes-vous un habitué du Bang Bang Bar ? Dans ce cas vous savez que sa programmation musicale est de qualité.
David Lynch - The Big Dream

Music is really thrilling dixit David Lynch

On dit que c’est un touche à tout, il s’éparpille peut être mais intrigue toujours. Avant un retour prochain dans les salles de cinéma s’il trouve un financement, David Lynch revient avec un deuxième album, The Big Dream le 15 juillet.
David Lynch : Good Day Today

David Lynch – Good Day Today

Il a pris quoi là David Lynch ? Non, parce qu’à l’écoute de « Good Day Today » on se pose sérieusement des questions sur l’opportunité d’un tel truc dans la carrière bien rempli de Monsieur Bizarre tout de même…

Plus dans Son du jour

Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.
Someone – I Guess I’m Changing

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »