clip : Mr Day – Forgotten Realms

Mr Day - Forgotten Realms
Eric Duperray et Bruno Hovart ne sont pas des perdreaux de l'année dans le microcosme musical lyonnais.

Mr Day

Ils forment le groupe Mr Day en 2007 avec Raphaël Chambouvet aux claviers et Remy Kaprielian à la batterie. Leur premier album Small Fry reçoit des louanges « entre Stax et Motown ». Julien Masson (Buttshakers) rejoint la formation et défouraille à la guitare pendant que la voix chaude et groovy s’impose. Dry Up In The Sun leur second essai sort le 17 avril et la ‘release party’ aura lieu au Marché Gare à Lyon le 21 avril 2012. L’occasion de faire le grand saut avant un grand bond en avant le lendemain ?

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
3 réponses sur « clip : Mr Day – Forgotten Realms »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Mrday

Toujours mouillé !

Il y a des disques qui vous suivent, que l’on réécoute toujours avec le même bonheur, celui des premières fois. Il y a des voix qui vous hérissent le poil, vous caressent l’hypothalamus jusqu’à une forme d’orgasme musical. Alors prenons une fois de plus notre pied avec Dry up in the sun de Mr Day.
Top 2012 - SOUL KITCHEN

Top album & more 2012

Bon sang de bonsoir, pensais-je hier, en me renversant sur mon fauteuil en cuir, un verre de scotch dans une main et une attachée de presse dans l’autre, l’année 2012 était enfin terminée. Trois cent soixante-cinq jours de dur labeur à trimer pour le plaisir de vos oreilles, esclave de la musique enchaîné à mon […]
Mr Day @ Marché Gare, 21 avril 2012

Mr Day élu haut la main

C’était le jour J pour Mr Day au Marché Gare ce 21 avril 2012 avec la sortie de l’excellent Dry up in the sun.

Plus dans Son du jour

Louisdurdek-unnamedroad

[EXCLU] Vidéo : Louis Durdek – Unnamed Road

Louis Durdek nous promène sur son chemin de traverse. « On t’accompagnera si tu trouves ta route » écrivait Eugène Guillevic, avec ce titre, on suit Louis Durdek jusqu’au bivouac et davantage.