Mr Day élu haut la main

Mr Day @ Marché Gare
C'était le jour J pour Mr Day au Marché Gare ce 21 avril 2012 avec la sortie de l'excellent Dry up in the sun.

Mr Day

En 2002, le 21 avril ne faisait guère danser. Cette année Mr Day a fait bouger Le Marché Gare lors de la sortie lyonnaise de son deuxième album ensoleillé, Dry up in the sun. Car Eric Duperray, Alias Mr Day sait mettre l’ambiance avec sa voix entre Prince et Smokey Robinson accompagné de musiciens hors pair, Pierre Vadon à l’orgue Hammond, Rémy ‘Oneshot’ Kaprielan à la batterie, Bruno ‘Patchworks’ Hovart à la basse et Julien ‘Buttshaker’ Masson à la guitare. L’ensemble se déchaîne dans un groove endiablé et communicatif où se succèdent des mélodies tubesques imparables qui pourraient bien devenir les hymnes de cet été. Fool For Soul ne déplairait pas à Bobby Gillespie (le concert ne pouvait pas ne pas défourailler, la sono crachant l’insurpassable Loaded juste avant l’entrée en scène du quintette lyonnais), Forgotten Realms envoyé prestement en début de set reste longtemps en mémoire comme un casstoipauv’con collera à la peau d’un ex président. Les quelques notes au clavier et la ligne de basse atomique de Caveman mettent le feu à la fosse, le morceau est sublimé par les éclairages simples et ludiques (merci L’Epicerie Moderne) que Mr Day boxe frénétiquement tout en perfectionnant son swing. Cela balance encore terriblement sur ce One Step repris en choeur par le public qui connait déjà le refrain. Mais le gang offre aussi de jolis moments de répit avec l’aérien Follow you et sa rivière d’orgue Hammond, Dry up in the sun qui donne immédiatement envie de se lover dans les bras chaleureux de l’être aimé ou encore cette version très sensuelle du Queen of the Minstrels qui retrouve quasi le falsetto de Cornell Campbell. Alors la Party Party a pu prendre fin dans la bonne humeur avec des tears of joy sur les joues. On a vraiment envie de se mouiller pour Mr Day et ce Dry up in the Sun qui met une pêche d’enfer et est sans conteste un remède contre le vague à l’âme post premier tour ignominieux.

Mr Day – Caveman

Mr Day – Forgotten Realms

L’album Dry up in the Sun est en vente dans tous les formats mais surtout dans une somptueuse édition vinyle avec téléchargement MP3.

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
2 réponses sur « Mr Day élu haut la main »

yep ! Trop bien, Mr Day ! Merci pour le report et les vidéos, Guimauve !

La sono crachant Loaded avant l’entrée en scène, c’était le fouuuu furieux et étonnant Dj Mr Aperitivo qui s’était caché à côté de la console pour nous donner une sélection improbable lors de cette superbe soirée.
Merci à vous tous, tout était parfait

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Top 2012 - SOUL KITCHEN

Top album & more 2012

Bon sang de bonsoir, pensais-je hier, en me renversant sur mon fauteuil en cuir, un verre de scotch dans une main et une attachée de presse dans l’autre, l’année 2012 était enfin terminée. Trois cent soixante-cinq jours de dur labeur à trimer pour le plaisir de vos oreilles, esclave de la musique enchaîné à mon […]
Mr Day

SK* Session : Mr Day

J’ai découvert Mr Day sur… Soul Kitchen avec le clip de Forgotten Realms. Gros coup de coeur. Quand on m’a proposé de faire une SK* Session je n’ai donc pas hésité une seconde à l’idée de rencontrer Mr Day, groupe français, mais au son fortement US (Curtis Mayfield…). Et puis comment passer à côté d’un […]

Plus dans Concerts (live reports)

Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.
The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.