Peter le magicien

Peter Von Poehl au Temple Lanterne, Lyon - 13.04.2012
Petit retour sur un concert magique au Temple Lanterne à Lyon un vendredi 13, il fallait le temps de revenir de la stratosphère où nous avait propulsé le gracile et aérien Peter Von Poehl.

Difficile de trouver les mots pour décrire ce concert tant celui-ci était presque une expérience mystique sans doute favorisée par la solennité des lieux, une église au parquet vermoulu et chantant. Ce fut en effet un moment rare, où le temps s’est arrêté ou plutôt a été suspendu par un elfe blond évadé du seigneur des anneaux, un Peter Pan échappé de Neverland. Peter Von Poehl est un être exquis qui propose une musique délicate, des chansons en dentelle, habillées à peine par un filet de guitare et une pincée de violoncelle. Son troisième album, Big Issues Printed Small enregistré en live accompagné de 18 musiciens (Dominique A peut aller se rhabiller) ne sortira pas avant cet automne et c’est dans des lieux intimes et inusités que Peter Von Poehl a choisi de roder ses nouvelles compositions dont le single Twelve Twenty One ou l’émouvante To the golden rose. C’est bien d’émotion qu’il s’agit avec cette voix funambule toujours sur le fil qui rappelle parfois le Paul Simon des années 60. On entend tout dans cette salle, la moindre harmonique, le moindre susurrement, le moindre pizzicato de violoncelle. Fragilité, humanité, humour, proximité avec un public attentif et conquis, chaque personne sent que l’on assiste à un moment de grâce exceptionnel. Parfois le violoncelle se fait baroquisant, ailleurs la guitare prend le dessus quand l’harmonica ne vient pas départager cette joute instrumentale amicale. Quand au second rappel s’égrènent les arpèges de The story of the impossible, l’auditoire est en parfaite communion avec cet artiste au grand cœur et sans arnaque. On attend donc avec impatience ce troisième album et l’on espère que le Temple Lanterne brillera à nouveau dans la nuit lyonnaise.

Peter Von Poehl – The story of the impossible @ Temple Lanterne

Discographie

Date : 14 avril 2012

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
3 réponses sur « Peter le magicien »

Si par hasard, vous avez d’autres extraits audio d’aussi bonne qualité… Thanx in advance.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Peter Von Poehl - Monkey's Wedding

Vidéo : Peter Von Poehl – Monkey’s Wedding

Dans son journal, Jules Renard décrivait le singe comme un homme qui n’a pas réussi. Pourtant Peter Von Poehl est un magicien des sons, son cinquième album, Memories From Saint-Forget nous caresse délicatement l’échine et nous emmène dans la vallée de Chevreuse.

Vidéo : Peter von Poehl – Little Star

Memories From Saint-Forget n’est pas la relation épistolaire de Peter von Poehl avec le patron de Roland Garros. Saint-Forget, c’est un village dans la vallée de Chevreuse qui a vu naitre Savinien de Cyrano de Bergerac, écrivain, bretteur et libertin et donc aussi s’ébaucher le cinquième doux disque pastoral du sympathetic magic Peter von Poehl.

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.