Anne Malraux – Saisons E.P

Anne Malraux - Saisons EP Pour aborder le cas Anne Malraux, on pouvait évoquer sa carrière de comédienne, fouiller l’arbre généalogique illustre. On parlera plutôt de musique.

Anne Malraux

Quatre morceaux, comme les « Saison » qui donne son titre à l’EP. Et autant d’ambiances différentes. C’est une artiste multitâche qui se dévoile dans cet E.P. qui présente l’avantage d’en avoir pour tous les gouts, chanson presque parodique, folk presque reggae, pop aux touches électro…

Du potache Avec Mon scoot, au refrain en forme de blague, on retiendra surtout les guitares au funk ralenti. Merci à la rythmique groovy qui se mâtine d’électro et d’électricité, le simple The Dead Leaves laisse se déployer les talents d’interprète d’Anne Malraux à peine soutenue par une guitare discrète. Quand au K de Camille, entre spoken word et harmonies vocales, Anne Malraux pose sa voix sur des instrus faites de nappes électro planantes et de rythmiques veloutées mais sautillantes.

L’EP D’Anne Malraux respire la fraicheur et la légèreté. Et si on pouvait craindre qu’elle aille trop loin dans le léger, des instrumentations intelligentes et un sens de l’interprétation maitrisé font de Saison un bel objet d’équilibre musical.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

Juliajacklin-lovetrynottoletgo

Vidéo : Julia Jacklin – Love, Try Not To Let Go

Oubliez la grenouille de Roger Glover, place à Julia Jacklin qui exhorte, « love, love is all that I want now » sur Love, Try Not To Let Go qui figure sur son nouvel album, PRE PLEASURE à paraître le 26 août 2022.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.