Steve Mason - Monkey Minds In The Devil's Time
L’ex leader des regrettés Beta Band sort un album marqué par les bouleversements politiques de ce début de siècle.
Pas simple. Cela tombe bien, Mason n’est pas un adepte de la simplicité. Les gens tordus et les bipolaires ont donc rendez-vous chez le disquaire le 18 mars 2013.

Steve Mason

Vingt morceaux. Ou plutôt 10 morceaux et des interludes politiques. Des collages qui alternent entre des bruits de rue et des extraits de reportage bidouillés par Steve Mason chez lui. Blair et les dernières émeutes habitent ce disque. Des montages comme Goodbye Youth ne sont pas que des passe-plats.
Et les chansons dans tout cela ?
Peut être les meilleures écrites par le bougre depuis la dislocation de son groupe. Black Affair et King Biscuit Time avaient quand même certaines limites.
Produit par Dan Carey (CSS, Django Django, etc.), ce disque est fait pour les gens attentifs : la meilleure chanson est la dernière.
Un petit malin qui n’aime pas la simplicité…

Steve Mason – Oh My Lord

Le détail :

  1. The Old Problem
  2. Lie Awake
  3. Flyover ‘98
  4. A Lot Of Love
  5. The Last Of Heroes
  6. Lonely
  7. Safe Population
  8. Friends For Ever More
  9. Seen It All Before
  10. From Hate We Hope
  11. Oh My Lord
  12. Goodbye Youth
  13. Never Be Alone
  14. Behind The Curtains
  15. More Money, More Fire
  16. Fire!
  17. Operation Mason
  18. Fight Them Back
  19. Towers of Power
  20. Come To Me