Enfin une bonne nouvelle pour la planète ! Steve Mason, ex leader de feu The Beta Band, atterrit enfin sur Terre. Comment ça ? Avec un disque. Meet The Humans.


Steve Mason a toujours été un peu à part et a toujours fait les choses à sa manière. C’est à dire comme personne. En pleine Oasismania (1996), cet écossais qui ne fait rien comme personne fonda The Beta Band. Ces Écossais publièrent trois disques qui passaient par des chemins expérimentaux qui en auraient effrayé plus d’un. Mais pas Mason. Sûr de lui, ce dernier ouvrait des voies à la machette pour des groupes comme Radiohead et se fermait ainsi les sentiers de la gloire. Le Beta Band mourra et Mason continua son chemin avec les projets King Biscuit Time et Black Affair.

Depuis quelques années, Steve Mason publie des albums sous son propre nom. Mais là encore, il aime compliquer l’affaire. Un exemple, un seul.
La pochette de son dernier disque en date (Monkey Minds In The Devil’s Time – 2013) est un véritable repoussoir et décourage n’importe quel achat coup de cœur. Bref, la carrière de Steve Mason est un mélange de confusion, d’expérimentations et de belles chansons. Car, c’est là tout le nœud du problème, Steve Mason est un écrivain hors pair. Pour éviter les fins de mois difficiles, ce type pourrait refourguer quelques titres à Madonna ou Beyoncé. Derrière les bidouillages électroniques et les fulgurances politiques se cachent les plus belles chansons du monde.

La preuve avec Meet The Humans. Le nouvel album de Steve Mason est une rupture dans sa discographie. Pour la première fois de sa carrière, Mason se confronte à la réalité et au format pop. Le résultat ? Pour la première fois de notre vie, on se retrouve en face de cet écrivain.

Steve Mason – Planet Sizes

Steve Mason ne s’est pas renié. Il a encore butiné dans tous les courants musicaux pour écrire ses nouvelles chansons. Mais la production de Craig Potter (Elbow) et son approche font de ce disque un beau disque d’une simplicité désarmante et touchante. L’écoute de Ran Away est bouleversante. Hardly Go Through a la capacité de faire fondre n’importe quel fan de Metallica et To A Door possède le potentiel de faire déprimer n’importe quel fan de A Rush of Blood to the Head.

Meet The Humans< est donc le premier chapitre de la nouvelle carrière de Mason.Meet The Humans de Steve Mason sera publié le 26 février 2016 via Double Six/Domino Records.

Steve Mason - Meet The Humans

Steve Mason - Meet The Human

Tracklist : Steve Mason - Meet The Humans
  1. Water Bored
  2. Alive
  3. Alright
  4. Another Day
  5. Ran Away
  6. To A Door
  7. Hardly Go Through
  8. Through My Window
  9. Planet Sizes
  10. Like Water
  11. Words In My Head

Steve Mason – Meet The Humans5.0
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Steve Mason

Et Steve Mason vit la lumière…

Steve Mason a le vent en poupe. Après avoir vu réédité l’intégrale des disques de son Beta Band il y a quelques semaines, Mason est de retour avec un beau disque. Un beau disque à l’ancienne, produit par Stephen Street (The Smiths, Blur, Aline), qui redonne confiance dans la pop.
Steve Mason - About The Light

Steve Mason – About The Light

L’académisme lui va si bien… Après avoir révolutionné les 90’s avec ses bricolages sonores avec son Beta Band, Steve Mason s’assagit et poursuit une carrière solo studieuse.
Steve Mason

Badaboum, Steve Mason déboule

Steve Mason a clôturé de bien belle manière son année 2018 avec la réédition des disques de son ancien groupe, les très cultes Beta Band. Steve Mason va entamer de la plus belle des manières 2019 avec la sortie de son quatrième disque solo et une tournée européenne qui le fera s’arrêter en France.
Steve Mason

Rencontre avec l’humanoïde Steve Mason

Meet The Humans, le nouvel album de l’ancien leader de feu The Beta Band, va marquer une rupture dans sa discographie. En effet, en 2016, Steve Mason atterrit sur terre. Le changement, c’est maintenant !
Malcolm Middleton

Malcom Middleton se met à nu

Qui a dit que l’industrie musicale était en crise ? Qui a dit que vendre des disques ne rapportait plus d’argent ? Le label Nude (le label historique de Suede et de The Fall) renait de ses cendres et s’apprête à sortir le nouveau disque de l’ex Arab Strap Malcom Middleton.
Steve Mason

Steve Mason est toujours sur une autre planète

Steve Mason s’apprête donc à donner une suite à l’excellent (et très politique) Monkey Minds In The Devil’s Time paru en 2013. L’ex leader du Beta Band a quitté Brighton et s’est installé à Londres. L’air londonien semble lui faire du bien….
Steve Mason - Monkey Minds In The Devil's Time

Steve Mason – Monkey Minds In The Devil’s Time

L’ex leader des regrettés Beta Band sort un album marqué par les bouleversements politiques de ce début de siècle. Pas simple. Cela tombe bien, Mason n’est pas un adepte de la simplicité. Les gens tordus et les bipolaires ont donc rendez-vous chez le disquaire le 18 mars 2013.

Plus dans Chroniques d'albums

Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…