Big Deal – June Gloom

Chronique : Big Deal - June Gloom Avec Big Deal, on tient l'équivalent anglo-saxon des Raveonettes. Équivalent, équivalent... Une fille, un garçon, les années 80 et 90 dans le viseur. Les Raveonettes sont imprenables à ce jeu là et les Big Deal sont loin derrière. Niveau talent, la comparaison n'est pas envisageable. Mais June Gloom est loin d'être un album déshonorant.


Kacey Underwood et Alice Costelloe ont dit « Oui ». Oui au bruit. Un peu plus armés que sur le premier disque, voilà que la Londonienne et le Californien ont décidé de faire du bruit. Diantre. Produit par Rory Attwell (Test Icicles), June Gloom est une ode aux dinosaures des 90’s que sont Thurston Moore et J Mascis. Teradactol et In Your Car avoinent sévère.

Big Deal avait pourtant ouvert son deuxième disque avec un titre bien calme. Véritable trompe l’oeil, Golden Light sert de passe-plat aux petits brûlots précédemment cités.
On se retrouve donc face à des fans de Sonic Youth qui font du Sonic Youth. Mouais.

Big Deal – In your car

Là où le duo est le meilleur, c’est dans cette pop un peu plus aérienne. Dream Machines est une petite merveille qui répond à sa petite soeur Catch it up.

June Gloom peut donc se diviser en trois parties: les hommages à Kim Gordon and co, les ballades ennuyeuses et les morceaux où s’individualisent le duo. Et comme par miracle, c’est cette dernière partie la meilleure.

Big Deal – Golden Light

Big Deal – June Gloom
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn – Optimism

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.