Dusty Kid : A Raver’s Diary

Dusty Kid - A Raver's Diary
Est il possible à notre époque faite de transversalités musicales de composer un album 100 % techno comme à la grande époque ?

Dusty Kid

Oui, trois fois oui, semble proclamer Paolo Alberto Lodde alias Dusty Kid et son album, le justement nommé « A Raver’s Diary », sorti chez Boxer. Riche d’une carrière musicale déjà bien remplie à 27 ans, à 10 ans il gradua en 1 an l’équivalent de 6 ans de leçons de piano et de violon, son intérêt pour la musique électronique germe très jeune pour lui puisque il sort son premier maxi à 19 ans. Le transalpin fonde ensuite avec son compatriote Andrea Ferlin le groupe Duoteque (une référence lointaine au titre de Radiohead « Idioteque » peut-être ?) mais son avatar Dusty Kid existe déjà et il s’échappe parfois du carcan du duo pour composer en solo.

Vous souvenez vous de la première fois où vous vous êtes rendus dans une rave dans quelque entrepôt au fin fond de la banlieue par une nuit de brouillard ? Vous souvenez vous des basses que vous pouviez
entendre bien avant d’être sur place ? Dusty Kid lui s’en souvient bien et nous offre un album tout entier dédié à cette culture. « A Raver’s Diary » brasse 30 ans de musique électronique, de Kraftwerk à Jeff Mills, de Robert Hood à Aphex Twin, de UR à Hardfloor, et le plus étonnant c’est que loin de ressembler à un grand mix sans réel cohésion, les tracks s’enchaînent de la façon la plus fluide qui soit pour se terminer par une belle ballade « Nemur (Wall Of Guitars) ».

Dusty Kid a sorti la bande son idéale de ce début de millénaire, ne reste plus qu’à espérer qu’il continue sur sa lancée et nous enchante à nouveau. Et une nouvelle belle sortie pour Boxer Recordings, déjà responsable de l’excellent album du français Matzak « Life Beginnings ».

En prime le teaser de son album :

Dusty Kid – A Raver’s Diary preview

Tracklist : Dusty Kid - A Raver's Diary
  1. Here comes the techno
  2. The underground persistence
  3. Lynchesque
  4. Klin
  5. Cowboys
  6. Moto perputuo
  7. The fugue
  8. Pluk
  9. America
  10. Agaphes
  11. Nemur

Cela pourrait vous intéresser

Arigatomassa

[EXCLU] Domo Arigato Massaï !

Arigato Massaï invite Marilyn, Josephine, Venus, Audrey, Elisabeth et bien d’autres pour les chœurs de son nouveau titre, P.W.Y.H.D.
Streaker-lumire

Vidéo : Streaker – Lumière

Notre aventure avec Streaker démarre avec un titre ou plutôt un manifeste, Fleur Pute et son clip génial réalisé par Bastien Bron (Das Playground). Courir tout nu et léger, une bien belle idée avant de se faire plaquer par un stadier.
Ghoster-cramei

Crame brûlée !

Vous n’aviez rien à écouter ce soir dans votre voiture en roulant les fenêtres ouvertes aux environs de 22 heures ? Le duo Ghoster mettra le feu à votre soirée avec Crame I qu’il nous offre en exclusivité.

Plus dans Chroniques d'albums

Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.
Nickwheeldon-gift

Nick Wheeldon – Gift

Nick Wheeldon nous a fait cette année un beau cadeau avec Gift, un classique instantané dès la première écoute pour les Fragile Minds dont on fait partie.
Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?