Le cas Schmickler

Allergiques à la cornemuse et aux expérimentations de l’IRCAM ?

Ces deux disques ne sont pas faits pour vous. Le fondateur du label a-Musik (Schlammpeitziger, FX Randomiz, Data Politic), l’homme aux mille projets (Wabi Sabi, Sator Rotas, MIMEO, Onea Gako, Pol, Pluramon), Marcus Schmickler a sorti il y a quelques temps deux albums aux antipodes l’un de l’autre.

Marcus Schimckler with Hayden Chisholm : Amazing Daze

D’un côté, en collaboration avec Hayden Chisholm, il vous convie à deux pièces de plus de vingt minutes chacune de drone music. Petit rappel pour ceux qui auraient oublié ou plus simplement ne connaissent pas, un drone, à part être un petit avion de chasse, est un style musical fait de longues notes répétitives créant des plages musicales présentant peu de variations harmoniques. Sur « Amazing Daze » s’étalant donc sur deux titres respectivement dédiées à Phil Niblock (compositeur, cinéaste et vidéaste américain d’avant-garde) et Björk Gudmunsdöttir (vous connaissez non ?). En ressort deux longues plaintes assez prenantes pour tout auditeur curieux, l’une interprétée à la cornemuse et l’autre au sho, instrument japonais associé au gagaku accompagné des distorsions sonores créées par Schmickler et son laptop.

Marcus Schmickler : Altars Of Science

De l’autre côté, « Altars of Science », courte pièce de 38:50, entièrement composée sur ordinateur à écouter sur DVD en diffusion multicanal pour mieux apprécier chaque son. Ce maelström sonore risque d’en déconcerter plus d’un tant on passe d’une plage à une autre de l’ambient le plus apaisé au chaos le plus brutal qui soit. Marcus Schimckler pousse son auditeur dans ses retranchements en le heurtant à un mur du son sans aucune concession.

Si vous voulez en savoir plus sur cet artiste , rendez vous sur son site : www.piethopraxis.org

Vous avez aimé ? Partagez !
1 réponse sur « Le cas Schmickler »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Faubourg

5 questions à … Faubourg

Se perdre pour mieux se retrouver. Faubourg avec Lost réalise un rêve en invitant Roya Arab qui prêtait sa voix au Londinium d’Archive. Ce morceau aux volutes enivrantes, aux sentiments stroboscopé est extrait d’un mini-ep avec un remix de Kooltrasher. On découvre un artiste qui risque d’être au centre du jeu rapidement.
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
VAPA

5 questions de plus à … VAPA

En répondant à nouveau à nos questions, vous aurez votre propre avis sur VAPA. Avec son nouveau clip, Viscéral, on a envie de dire vas-y VAPA. Viscéral, qui se rapporte aux viscères, qui les contient : cavité viscérale. Qui vient des profondeurs de l’être : une haine viscérale. Avec VAPA, c’est la poésie qui sort […]
E-Riser

5 questions à … E-Riser

E-Riser répond à nos cinq questions et c’est un champion. Il nous offre en avant-première Corentin Crew extrait de son futur album, Electronica Cinematic. C’est un vol au dessus d’un nid de coucou auquel Benjamin « Jiben » Sire nous convie, son hôpital est peuplé de fantômes en quête de liberté kaléidoscopée et la musique permet cette […]

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.