By The Sea fait des vagues

A Liverpool, il n'y a pas que les Coral et Echo and the Bunnymen. Il y a aussi les By The Sea, qui sont produits par un ancien The Coral et qui regardent vers les cordes de Will Sergeant.

Les gentils By The Sea reviennent le 18 aout prochain avec un nouveau disque via leur propre label War Room Record.
Endless Days, Crystal Sky est produit par le récurrent de l’affaire, Bill Ryder-Jones.
Seul changement notable après l’écoute du premier extrait I See A Crystal Sky: une utilisation plus que notable des synthés.

By The Sea – I See A Crystal Sky

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

By The Sea - Endless Days, Crystal Sky

By The Sea – Endless Days, Crystal Sky

Et une nouvelle carte postale musicale de Liverpool. Et quelle carte : même en poste restante, on se doit de l’écouter. Liverpool est toujours égale à elle même et envoie toujours de bonnes nouvelles.
By the sea

By the sea

Liverpool est toujours vivante. Malgré la malédiction qui frappe les groupes des rives de la Mersey, cette ville n’en finit pas de cracher des types talentueux. Voilà les By the Sea, croisement incongru entre The Verve et Bruce Springsteen. DiscographieBill Ryder-Jones

Plus dans News

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !