Pendant que beaucoup s’extasient sur une reprise romantico-viticole, Mina Tindle nous donne un peu d’amour avec un titre écrit par Sufjan Stevens du temps d’Age of adz et qui figurera sur son nouveau disque Sister prévu pour le 9 octobre.

« J’ai toujours adoré la musique de Sufjan Stevens », commente Mina Tindle. « Ses paroles et ses mélodies résonnent en moi depuis 15 ans. C’est aussi un ami cher et généreux. Et je suis si reconnaissante qu’il m’ait donné cette belle chanson à chanter pour l’album. » Bien sûr la thématique n’est guère nouvelle : All I need is a little bit of love. La solitude gangrène une société interconnectée aux relations futiles. Et en amour il faut aussi savoir bien s’entourer avec sur ce titre en plus de Sufjan Stevens, Bryce Dessner à la guitare et James McAlister à la batterie sur des images filmées tendrement sur une plage des Pouilles par Moira Cappilli.

Discographies

Mina Tindle – Give A Little Love (feat. Sufjan Stevens)

Give a little love for a lonely woman
Whose purpose may have changed
But I still feel the same
All the colors of the past
I realized, at last, I’m all alone, I’m all alone

Give a little kiss toward my loneliness
I couldn’t see it past the burdens of my breast
All the troubles of the past
I realized, at last, I’m all alone, I’m all alone
I’m all alone, I’m all alone

In a crowded restaurant where I couldn’t say what I want
Why do you care?
For all that you could share
The finest pleasures of the past
I realized, at last, I’m all alone, I’m all alone

I couldn’t even speak
I’m all alone, I’m all alone
Do what you can, discard me
I’m all alone

All I want is a little bit of love
Is a little bit of your heart
All I need is a little bit of love
Is a little bit of your touch

But I am known as much
To know you for your touch
Give a little bit of your heart

I couldn’t be at rest
Settled for second best
Give a little bit of your touch

And though I could have kissed
The touching on your lips
Give a little bit of your heart

I realize it’s not supposed to be so fraught
Give a little bit of your heart

Could I have known as much
To know you for your touch
Give a little bit of your heart

Don’t be distracted
Don’t be distracted
Don’t be distracted
Don’t be distracted
Don’t be distracted

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !
2 réponses sur « Amour, toujours. »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Mina Tindle - Sister

Love is real, real is love

All I want is a little bit of love. Tout est dit. Mais ce n’est pas donné à tout le monde de donner, sincèrement, honnêtement, simplement.

Vidéo : Mina Tindle – Louis

Dans Le Bon, la Brute et le Truand, Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez affirme, « le monde se divise en deux catégories : ceux qui passent par la porte et ceux qui passent par la fenêtre. » Avec Mina Tindle et Kate Stables, on préfère la seconde solution.
Sufjan Stevens - My Rajneesh

Sufjan Stevens illuminé

My Rajneesh est la face B d’America qui ne figurera pas sur le huitième album solo de Sufjan Stevens, The Ascension le 25 Septembre chez Asthmatic Kitty.

Plus dans News

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.