Pendant que beaucoup s’extasient sur une reprise romantico-viticole, Mina Tindle nous donne un peu d’amour avec un titre écrit par Sufjan Stevens du temps d’Age of adz et qui figurera sur son nouveau disque Sister prévu pour le 9 octobre.

« J’ai toujours adoré la musique de Sufjan Stevens », commente Mina Tindle. « Ses paroles et ses mélodies résonnent en moi depuis 15 ans. C’est aussi un ami cher et généreux. Et je suis si reconnaissante qu’il m’ait donné cette belle chanson à chanter pour l’album. » Bien sûr la thématique n’est guère nouvelle : All I need is a little bit of love. La solitude gangrène une société interconnectée aux relations futiles. Et en amour il faut aussi savoir bien s’entourer avec sur ce titre en plus de Sufjan Stevens, Bryce Dessner à la guitare et James McAlister à la batterie sur des images filmées tendrement sur une plage des Pouilles par Moira Cappilli.

Mina Tindle – Give A Little Love (feat. Sufjan Stevens)

Give a little love for a lonely woman
Whose purpose may have changed
But I still feel the same
All the colors of the past
I realized, at last, I’m all alone, I’m all alone

Give a little kiss toward my loneliness
I couldn’t see it past the burdens of my breast
All the troubles of the past
I realized, at last, I’m all alone, I’m all alone
I’m all alone, I’m all alone

In a crowded restaurant where I couldn’t say what I want
Why do you care?
For all that you could share
The finest pleasures of the past
I realized, at last, I’m all alone, I’m all alone

I couldn’t even speak
I’m all alone, I’m all alone
Do what you can, discard me
I’m all alone

All I want is a little bit of love
Is a little bit of your heart
All I need is a little bit of love
Is a little bit of your touch

But I am known as much
To know you for your touch
Give a little bit of your heart

I couldn’t be at rest
Settled for second best
Give a little bit of your touch

And though I could have kissed
The touching on your lips
Give a little bit of your heart

I realize it’s not supposed to be so fraught
Give a little bit of your heart

Could I have known as much
To know you for your touch
Give a little bit of your heart

Don’t be distracted
Don’t be distracted
Don’t be distracted
Don’t be distracted
Don’t be distracted

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article
2 réponses sur « Amour, toujours. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Sufjan Stevens - My Rajneesh

Sufjan Stevens illuminé

My Rajneesh est la face B d’America qui ne figurera pas sur le huitième album solo de Sufjan Stevens, The Ascension le 25 Septembre chez Asthmatic Kitty.
Declan McKenna

Declan McKenna a la baraka

Declan McKenna et ses 16 ans vont envoyer Jake Bugg et ses morceaux à la maison de retraite. L’anglais McKenna a gagné le concours du meilleur jeune talent lors du festival de Glastonbury 2015 et s’apprête à publier un EP gorgé de chansons typiquement… anglaises. De festival, il en est encore question en 2016 puisque…
Franck Annese © Louis Teyssedou

Good Morning Vietnam !

En 2012, Franck Annese a lancé le label Vietnam pour publier un disque de H-Burns. En 2016, alors que l’industrie musicale peine à se remettre de son entrée dans l’ère numérique, le label Vietnam tient toujours debout et se porte bien. Il est passé d’une signature à huit et compte bien ne pas s’arrêter là.…
O

Histoire d’O

Nouvelle signature du label Vietnam, O publie son premier album solo en ce début d’année. Derrière O se cache Olivier Marguerit, membre de Syd Matters et fine gachette du paysage musical français. Un disque de Mina Tindle ? Il le produit. Le disque sensationnel de Stéphane Milochevitch alias Thousand ? Il tient la basse dessus.
O - Un Torrent La Boue

Le bel O

Le premier album d’O sera publié à la fin du mois de janvier 2016. Après deux EPs (Ohm part 1 et Ohm part 2), voici donc venu le temps du grand format et du label pour O. En effet, c’est le label de Franck Annese qui a eut la bonne idée de signer ce garçon.

Plus dans News

Balthazar sur le sable

I’m in love, I know that you won’t come around. Quand la voix de velours rappé de Maarten s’emmêle à celle de miel de Jinte, on se métamorphose en grosse patate échouée sur la plage de nos sentiments confus, entre remords et regrets.
Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Joyeux Noël avec Mark Lanegan

Après une autobiographie célébrée par toute la critique littéraire anglo-saxonne et un beau disque, Mark Lanegan clôture l’année en publiant un disque de Noël.

Les rêves de Liam Gallagher

En 2005, Liam Gallagher chantait Keep The Dream Alive, un morceau écrit par Andy Bell pour Oasis. Quinze ans plus tard, Oasis n’est plus mais Liam Gallagher rêve toujours.

Les vertiges des Gelatine Turner

Les frères de Gelatine Turner sont confinés et les salles de concert devront attendre pour faire résonner les chansons de Derrière Les Nuages. En attendant leur retour sur scène, les GT balancent des playlists de qualité et publient un nouveau clip, Des Vertiges, des mirages… de qualité.
Mark Lanegan

[1990 – 2020] Where did Mark Lanegan sleep last night ?

Avant de sublimer les Queens Of The Stone Age, avant de chanter avec Nick Cave, Mark Lanegan était le chanteur des Screaming Trees. Signés chez Velvetone et surtout SST (Minutemen, Descendents), les Trees étaient là avant tout le monde dans les années 80. Ce groupe originaire d’Ellensburg annonçait les 90’s, Lanegan annonçait sans le savoir…