Mac DeMarco – Salad Days

Mac DeMarco - Salad Days
Le constat est accablant. DeMarco ne ment pas : il a la tête de ses chansons. Et comme sa trogne résume la pochette de Salad Days, on ne pourra pas prétexter un vice caché. Nouveau disque du peut-être très bankable canadien chez Captured Tracks.

Marc DeMarco

Troisième disque pour le natif de Colombie Britannique. Déjà.
Son précédent album, le bien nommé 2, avait suscité quelques émois et avait engendré la naissance d’une petite communauté d’adeptes assez fanatiques. Pourquoi pas.
Pour être concis, Mac DeMarco est un croisement original entre Daniel Johnston, Stephen Malkmus et Ray Davies. Alors, évidemment, ça ramène du monde.
DeMarco le confessait dans une interview donnée à Magic: le fait d’avoir un label lui fait du bien et le pousse à sortir des disques.Captured Tracks motive sa poule aux chansons d’or à sortir des disques. Enfermé dans son appartement à New York, l’homme à la casquette de travers a enregistré des chansons écrites lors de sa précédente tournée.

Mac DeMarco – Passing Out The Pieces

Salad Days pourrait être la nouvelle B.O.F de La Vie Aquatique de Wes Anderson. On navigue dans un monde doux, absurde et décalé.
Tout est cool. Des fois trop. On pourrait presque se servir de Go Easy comme bande son de relaxation dans le métro new yorkais. Salad days comme le veut l’expression.
Vapotant un peu de rock psychédélique entre chaque chanson, DeMarco réussit son pari de détendre les familles avec sa chanson Brother et avec Let My Baby Stay. Parfois, son penchant naturel à détendre un kamikaze en pleine action vire à la ritournelle pop totalement inoffensive. Et le risque d’endormissement est assez élevé. Vite du café.

A écouter pendant un contrôle fiscal. Ou après.

Tracklist : Mac DeMarco - Salad Days
  1. Salad Days
  2. Blue Boy
  3. Brother
  4. Let Her Go
  5. Goodbye Weekend
  6. Let My Baby Stay
  7. Passing Out Pieces
  8. Treat Her Better
  9. Chamber of Reflection
  10. Go Easy
  11. Johnny’s Odysse

Mac DeMarco – Salad Days
7/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.