The Vacant Lots – Departure

The Vacant Lots – Departure
Jared Artaud et Brian MacFadyen sont originaires du Vermont et forment un duo ayant un goût assez prononcé pour la distorsion et le psychédélisme pour dépressif chronique. Un peu comme si les Warlocks s'étaient trompés de dealer et avaient acheté et pris du speed. Avec un Coca Cola rondelle. Leur premier album vient de paraître et une tournée anglaise débute pour le soutenir.

The Vacant Lots

Les Vacant Lots ont quelques atouts pour venir infester les soirées du mois de juillet.
Leur carnet d’adresses permet à ces types du Vermont d’attirer rapidement l’attention (Alan Vega est leur premier fan, Sonic Boom a produit ce disque, Dean Wareham fait son apparition et The Brian Jonestown Massacre les hébergent en tournée). Un membre de Suicide ne peut pas foncièrement se tromper.
Et à l’écoute du premier morceau, Mad Mary Jones, on se dit que le Vega a franchement eu raison de se mêler du cas de ces jeunes loups. La Mary de Robert Palmer se fait passer à la moulinette psychédélique et enterre ce bon Johnny.

The Vacant Lots – Mad Mary Jones

Et après ? Et bien pas grand chose. Ou du très convenu au regard de l’uppercut qu’est Mad Mary Jones.
On retrouve un concurrent sérieux aux Black Angels. Ce duo réussit l’exploit de faire autant de bruit que la pléthorique troupe d’Alex Maas. Mais aucune des autres chansons de Departure ne parvient à dépasser la cheville tatouée de Mad Mary Jones. Quel dommage.
On se fera tout de même plaisir sur les dix minutes de Make The Connection et sur le très lancinant Before The Evening’s Thru.

Un plaisir mesuré.

The Vacant Lots - Departure

Tracklist : The Vacant Lots - Departure
  1. Mad Mary Jones
  2. Never Satisfied
  3. Tomorrow
  4. Paint This City
  5. Before The Evening’s Thru
  6. 6 AM
  7. Make The Connection
  8. Do Not Leave Me Now

The Vacant Lots – Departure
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Alanvega-mercy

Vidéo : Alan Vega – Mercy

L’exhumation des archives d’Alan Vega se poursuit après Mutator en 2021, voici Insurrection qui sortira le 31 mai chez In The Red.
Bethgibbons-reachingout

Vidéo : Beth Gibbons – Reaching Out

On n’attend plus Portishead dont on doute un retour discographique alors on se contente de la diva du Devon, Beth Gibbons qui sort un album solo, Lives Outgrown le 17 mai chez Domino Record.
Astereotypie-9--1024x682

Chanson à caractère informatif !

Bon, d’accord on est de parti pris, on l’avoue, on adore Astéréotypie. Ils nous invitent une fois de plus au lâcher prise avec ce Calme-toi bouge tes genoux.
Kimgordon-psychedelicorgasm

Vidéo : Kim Gordon – Psychedelic Orgasm

Francesco Alberoni dans Le Choc amoureux décrit l’orgasme comme un mouvement collectif à deux. Kim Gordon défouraille sec avec son Psychedelic Orgasm, nouvel extrait de son album, The Collective qui sort le 8 mars.

Plus dans Chroniques d'albums

Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]
Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.