Catégories
Chroniques d'albums

Joey Negro – Italo House

Joey Negro - Italo House
Joey Negro - Italo House
Joey Negro – Italo House

Joey Negro, le natif de l’île de Wight est présent sur la scène house depuis la fin des années 80. C’est un fin connaisseur de disco, de soul, de funk et en ce mois de juin il compile sa collection personnelle de deep-house transalpine.

Joey Negro

L’italo house c’est un peu le genre de musique dont on ne préfère pas parler, un peu comme si c’était le fils bâtard de la famille qu’on préfère cacher. Pourtant on a tous dansé dessus. Que celui qui n’a jamais transpiré sur « Ride On Time » de Black Box, le titre le plus handbag et cheesy de tous les temps, me jette la première pierre. Pourtant cette sous-division de la house cache quelques véritables joyaux dont certains sont absents de cette sélection de Joey Negro. Erreur en effet de ne pas inclure « Sueño Latino » par exemple, titre inspiré du E2-E4 de Manuel Göttsching. On pourra toujours se consoler avec Don Carlos et son « Alone » qui reste un des summums du genre. Ce qu’on ne peut nier à l’italo house c’est son évidente filiation avec le garage new yorkais. Irma Records un label bolognais aura son heure de gloire en faisant le pont entre l’Italie et les Etats Unis à une époque un peu comme Tresor entre Detroit et Berlin pour la techno. Jestofunk, présent sur ce disque aura même une certaine notoriété avec son « Say It Again » funky à souhait.

Joey Negro – Italo House Album Sampler

Joey Negro – Remixed With Love by Joey Negro

Tracklist : Joey Negro - Italo House Compiled by Joey Negro - CD 1
  1. Don Carlos - Alone (Paradise Version)
  2. Paradise Orchestra - Satisfy Your Dreams (Club Mix)
  3. Double Dealers feat. Opi Williams - My Love (Club Version)
  4. Korda - Move Your Body (To The Sound) (Club Mix)
  5. Omniverse - Never Get Enough (Sunday Morning Mix)
  6. Jestofunk - I'm Gonna Love You (Club Mix)
  7. Montego Bay - Everything (S-Tone Mix)
  8. D-Rail - Bring It On Down (Dub)
  9. Shafty - Deep Inside (Soul Trance Mix)
  10. Steve Banzara - Black (Jaco Version)
  11. Nexy Lanton - You Too (Atmosphere Version)
  12. Mr Marvin - Entity (Jazzy)

Tracklist : Joey Negro - Italo House Compiled by Joey Negro - CD 2
  1. Aural - Desire (Martini Club Mix)
  2. Arkanoid - Alpha Centauri (Extended Remix)
  3. Key Tronics Ensemble - House of Calypso
  4. M.C.J feat. Sima - Sexitivity (Club Mix)
  5. Lipstick Traces - I Want You (Claim Mix)
  6. DJ Le Roy feat. Bocachica - Yo Te Quiero (Detroit Version)
  7. Latin Blood - Deseo (Salsa Club Mix)
  8. Soft House Company - What You Need (Original Mix)
  9. Centric House - Alright Alright (Seaside Mix)
  10. Love Quartet - Kiss Me (Don't Be Afraid)
  11. Funkmaster Sweat - House of Latin
  12. Carol Bailey - Understand Me (Dreams Piano Remix)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Theo Parrish - Footwork

Theo Parrish – Footwork

Theo Parrish – Footwork Cet E.P. sorti début 2014 se trouve maintenant accompagné d’une vidéo montrant Gehrik et Jade dansant sur les ruines de Detroit, une fois de plus, sur la rythmique syncopée et destructurée de « Footwork ».
Will Saul : DJ Kicks

Will Saul – DJ Kicks

C’est donc Will Saul qui assure la dernière livraison de DJ Kicks pour le plus grand plaisir des oreilles en mal de douceur et d’intelligence sonore. Will Saul : DJ Kicks
Fingers Inc. - Another Side

Fingers Inc. – Another Side

Fingers Inc. – Another Side Je m’attendais bien un jour ou l’autre à voir le mythique et grandiose album de Fingers Inc. réédité. En revanche je pensais que ça se ferait du côté de l’Europe et non pas du Japon. C’est donc le label P-Vine actif depuis 1975, plutôt spécialisé en raretés blues, garage punk,…
DJ Sotofett - DJ Sotofett Presents Another Bhakti Mix

DJ Sotofett – DJ Sotofett Presents Another Bhakti Mix

DJ Sotofett – DJ Sotofett Presents Another Bhakti Mix Avec sa basse toute droite sortie d’une session à Kingston nul doute que « Trans-Jungle-Ride » a fait les beaux jours des danseurs extatiques en pleine descente, de préférence aux lueurs blafardes du jour naissant.
Frankie Knuckles

Adieu Frankie….

Frankie Knuckles C’est une sale blague que nous fait Frankie Knuckles en ce jour des poissons…
NAD - Dawn Of A New Age

NAD – Dawn Of A New Age

NAD – Dawn Of A New Age Encore une reissue d’un vieux disque oublié sorti en 1990 chez Rush Hour en ce début d’année. L’oublié Mustafa Ali revient donc faire un tour dans nos oreilles plus de 20 ans après.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…