Catégories
Chroniques d'albums

Marianne Faithfull – Give My Love to London

Marianne Faithfull - Give My Love to London

Marianne Faithfull - Give My Love to London
Marianne Faithfull – Give My Love to London

Marianne Faithfull avait ouvert le vingt-et-unième siècle avec un grand disque. En effet, Kissin Time, élaboré avec une jeune garde au rendez-vous et au garde à vous (Billy Corgan, Beck, Etienne Daho et les membres de Pulp) avait mis fin à quelques années de disette. Depuis ? Pas grand chose. Le dernier disque en date portait à merveille son nom : Easy Come Easy Go.
Give My Love to London pourrait jouer le même rôle que Kissin Time. En effet, la période des vaches maigres va se clore avec ce disque. Joie.

Marianne Faithfull

Évidemment, comme à chaque sortie d’un disque de Marianne Faithfull, on se jette sur la liste des musiciens qui ont composé et participé au disque.
Cette fois-ci, la pèche s’avère bien meilleure que pour les deux ou trois derniers opus. Roger Waters (Pink Floyd), Nick Cave, Anna Calvi, Brian Eno et Tom McRae passent à confesse. Et c’est Adrian Utley (Portishead), Jim Sclavunos (Nick Cave & The Bad Seeds) et Rob Ellis à la batterie (PJ Harvey, Swann) qui ont aidé la Belle à enregistrer le disque. Il y a pire comme situation. Si avec ça nous n’avons pas deux ou trois minutes de musique correcte….
Pour être correct, c’est correct. Voire excellent.

Enregistré à Londres, Give My Love to London tient la corde et la longueur.
Le titre signé Waters (Sparrows Will Sing) met Faithull sous perfusion du Velvet. Et surtout Marianne Faithfull chante comme jamais.

– Comment est-ce possible mon capitaine?
– Elle a arrêté de fumer mon capitaine.

Évidemment.

Faithfull dit la messe sur les titres d’Anna Calvi. Jools Holland les a accueillies toutes les deux dans son émission de la BBC. Le plateau de l’émission éclairait le salon de la maison d’une classe aristocratique rarement vue. Falling Back et ses avalanches de guitare mettent en avant la voix de Marianne Faithfull comme jamais.

Marianne Faithfull – Sparrows Will Sing

Et on ne parle pas des succulents Mother Wolf et Going Home

Meilleur premier album !
Depuis Kissin Time. Ou Broken English, c’est selon.

Marianne Faithfull – Give My Love to London4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Perez © Rémy Grandroques

Perez à l’aise

Perez libéré d’Adam Kesher chante en français, il évoque cette nouvelle aventure avant la sortie prochaine d’un album en 2015.
Marianne Faithfull - Give My Love to London

Marianne will sing…

Marianne Faithfull – Give My Love to London Le nouveau single de l’Autrichienne a été dévoilé il y a quelques jours. Sparrows Will Sing classe encore la Faithfull au dessus de la meute. Comme depuis le début.

Plus dans Chroniques d'albums

Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…
Snowgoose - Making of you

Snowgoose – The Making Of You

Anna Sheard et Jim McCulloch ont enfin décidé de donner une suite à Harmony Springs, le premier album de Snowgoose sorti en 2012. Accompagné de la crème de la scène écossaise, ce duo rend une copie folk impeccable.