Sam Genders pourrait avoir caché dans les cartons de la réserve du label Full Time Hobby le meilleur disque du début de l’année 2015.
En effet, Chromatics, le deuxième disque de sa tribu pourrait émouvoir plus d’un fan de pop élégante.

L’album Chromatics des Diagrams sera donc publié le 19 janvier 2015.

Diagrams – Phantom Power

Les gens qui suivent les pérégrinations de Sam Genders depuis l’époque bénie de Tunng ont donc encore quelques nuits pour écouter religieusement Black Light. En effet, Chromatics devrait déloger rapidement ce premier amour.
Enregistré avec une ribambelle d’invités, ce disque est surtout composé de superbes chansons.
Des nuages de Sheffield (You Can Talk To Me) aux dépressions galloises des Super Furry Animals (Dirty Broken Bliss), le nouveau disque des Diagrams est une petite tempête qui fait tourner la tête de tous les amoureux de pop bigarrée.

Diagrams – Phantom Power

Et surtout, Genders n’a jamais été aussi convaincant que dans son plus son appareil (Phantom Power, The Light And The Noise).

Diagrams - Chromatics
Diagrams – Chromatics

Tracklist : Diagrams - Chromatics
  1. Phantom Power
  2. Gentle Morning Song
  3. Desolation
  4. Chromatics
  5. You Can Talk To Me
  6. Shapes
  7. Dirty Broken Bliss
  8. Serpent
  9. The Light And The Noise
  10. Brain
  11. Just A Hair's Breadth

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Diagrams

L’aventure poétique de Diagrams

L’électron libre Genders est de retour ! C’est peut-être la meilleure nouvelle de cette fin d’année. Après avoir quitté Tunng alors en pleine gloire, Genders a monté Diagrams et a publié deux beaux albums qui jouent à jeu égal avec ceux de Gruff Rhys. C’est dire le niveau du garçon.
Diagrams - General Relativity

La relativité selon Diagrams

Il n’y a que des Anglais capables de sortir des chansons qui fêtent le centenaire de la théorie de la relativité d’Einstein. Enfin des Anglais… Un Anglais surtout. Et l’heureux élu est Sam Genders, la tête pensante des Diagrams.

Plus dans Découvertes

Slight Of © Gracie Pendleton

Slight Of par petits bouts

On a découvert Slight Of avec Winter’s Maze et son clip poético -humaniste qui va à la rencontre des autres de son quartier, Brooklyn, ces Other people qu’on ne voit pas d’habitude. Il vient de sortir un album qui sent bon les 90′, sans Trump et virus.

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.