Carl Barât & The Jackals

Carl Barât and The Jackals
Avant de décrocher le pompon avec le nouveau disque des Libertines qui sortira sûrement en 2023, Barât tente de donner du relief à sa carrière solo qui en manque vraiment. Les Dirty Pretty Things ont été un feu de paille et son disque solo à pris l'eau au bout de trois écoutes. Pourtant les intentions étaient louables... Barât, courageux comme pas deux, a donc été chercher deux ou trois zigotos du punk rock ou du pub rock anglais et publie dans quelques jours Let It Reign, un disque résolument électrique.

Barât a donc monté un groupe de toutes pièces avec un membre des Chemical Romance (!!!) et deux requins de studio qui n’en attendaient pas autant de la vie. Il est généreux ce Carl en fait. Remarquez, pour supporter le fait de travailler avec Doherty, il faut une certaine résistance et une résilience certaine. Alors recruter trois pignoufs de seconde zone…

Carl Barât and The Jackals
Carl Barât and The Jackals

Carl Barât and The Jackals – Glory Days

Produit par Joby J Ford, Let It Reign devra donc faire patienter les fans des Libertines.
Les deux premiers singles font dans le rock bas du front et on attend une envolée qui ne vient pas. Ou très difficilement.
On attend donc l’album pour juger réellement de l’affaire qui parait mal fagotée.

https://www.youtube.com/watch?v=JP_ZBc7PH6s

Tracklist : Carl Barât And The Jackals - Let It Reign
  1. Glory Days
  2. Victory Gin
  3. Summer In The Trenches
  4. A Storm Is Coming
  5. Beginning To See
  6. March Of The Idle
  7. We Want More
  8. War Of The Roses
  9. The Gears
  10. Let It Rain
  11. The King Is Me (iTunes Bonus Track)

Let It Reign sortira le 16 février 2015.

Carl Barât And The Jackals seront en concert les :

  • 11 février au Paloma de Nimes.
  • 12 février à La Cartonnerie à Reims.
  • 13 février à La Rodia à Besançon.
  • 14 février au festival Generiq à Audincourt.
  • 04 mars à La Maroquinerie à Paris.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « Carl Barât & The Jackals »

Salut… juste pour info, Paloma est une SMAC… on l’appelle PALOMA, ni LE, ni LA… juste PALOMA.

vivement demain !!

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Bodega-culturalconsumeriii

Vidéo : Bodega – Cultural Consumer III

Quelle est la différence entre un artiste et un publicitaire s’interrogent les new-yorkais de Bodega dans Bodega Bait. Vous le saurez en écoutant Our Brand Could Be Yr Life disponible chez Chrysalis Records ou en concert entre autres au Marché Gare à Lyon le vendredi 11 octobre.
Photos : Anna Joe @ Kiwi | 21.06.2024

On se lève pour Anna Joe !

En ces temps où certains se mettent à genoux pour de mauvaises raisons, Anna Joe relève le niveau avec un premier titre puissant et fascinant entre la PJ Harvey de Rid of Me et l’Alison Mosshart de Midnight Boom.

Plus dans Découvertes

G-h-francis Nb

Enjoy G.H.Francis

Pas facile pour G.H.Francis de vivre son jour de courage. The Only Queer In The Van est une confession libératrice sous la forme d’une pop song à la Depeche Mode.
Ana-imdone

Ana n’attend pas !

Ana a tout juste 18 ans et sort un premier titre de rupture langoureux. On n’est pas sérieux quand on a 18 ans ? Pas sûr.
Johncanningyates

Quiet John Canning Yates

6 mois après la mort d’Elliott Smith sortait en 2004 l’unique album d’Ella Guru, le bien nommé The first album et cette cathédrale d’harmonies n’a pas pris une ride. Vingt ans plus tard John Canning Yates revient tranquillement en solitaire avec The Quiet Portraits chez Violette Records.
Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.