Carl Barât & The Jackals

Carl Barât and The Jackals
Avant de décrocher le pompon avec le nouveau disque des Libertines qui sortira sûrement en 2023, Barât tente de donner du relief à sa carrière solo qui en manque vraiment. Les Dirty Pretty Things ont été un feu de paille et son disque solo à pris l'eau au bout de trois écoutes. Pourtant les intentions étaient louables... Barât, courageux comme pas deux, a donc été chercher deux ou trois zigotos du punk rock ou du pub rock anglais et publie dans quelques jours Let It Reign, un disque résolument électrique.

Barât a donc monté un groupe de toutes pièces avec un membre des Chemical Romance (!!!) et deux requins de studio qui n’en attendaient pas autant de la vie. Il est généreux ce Carl en fait. Remarquez, pour supporter le fait de travailler avec Doherty, il faut une certaine résistance et une résilience certaine. Alors recruter trois pignoufs de seconde zone…

Carl Barât and The Jackals
Carl Barât and The Jackals

Carl Barât and The Jackals – Glory Days

Produit par Joby J Ford, Let It Reign devra donc faire patienter les fans des Libertines.
Les deux premiers singles font dans le rock bas du front et on attend une envolée qui ne vient pas. Ou très difficilement.
On attend donc l’album pour juger réellement de l’affaire qui parait mal fagotée.

Carl Barât And The Jackals – A Storm Is Coming

Tracklist : Carl Barât And The Jackals - Let It Reign
  1. Glory Days
  2. Victory Gin
  3. Summer In The Trenches
  4. A Storm Is Coming
  5. Beginning To See
  6. March Of The Idle
  7. We Want More
  8. War Of The Roses
  9. The Gears
  10. Let It Rain
  11. The King Is Me (iTunes Bonus Track)

Let It Reign sortira le 16 février 2015.

Carl Barât And The Jackals seront en concert les :

  • 11 février au Paloma de Nimes.
  • 12 février à La Cartonnerie à Reims.
  • 13 février à La Rodia à Besançon.
  • 14 février au festival Generiq à Audincourt.
  • 04 mars à La Maroquinerie à Paris.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « Carl Barât & The Jackals »

Salut… juste pour info, Paloma est une SMAC… on l’appelle PALOMA, ni LE, ni LA… juste PALOMA.

vivement demain !!

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Brlin-stateoffear

[EXCLU] Vidéo : Bärlin – State of Fear

Attention, ce titre n’est pas en faveur de la retraite à 64 ans. La crainte doit changer de camp. Il ne reste que la poussière de nos rêves. La tempête doit tout emporter.
Daughter-beonyourway

Vidéo : Daughter – Be On Your Way

« Je pense que c’est plus optimiste que nos précédents disques ». Be On Your Way s’ouvre sur des guitares scintillantes et des lueurs blafardes. Une sortie du tunnel ? Quand point la batterie, la lumière se fait et on avance sur le chemin.
Heyheymymy-restlessmind

Vidéo : Hey Hey My My – Restless Mind

« Quand je regarde la poitrine d’une femme, je vois double » affirmait Jules Renard. Hey Hey My My nous reveille en pleine nuit avec ce Restless Mind agité avant la sortie de leur nouvel album, High Life chez Vietnam le 3 février.

Plus dans Découvertes

Just Mustard

Just married to Just Mustard

Ecouter Just Mustard c’est ressentir le délicieux et parfois violent picotement de la moutarde sur votre langue. La voix diaphane de Katie Ball et les plaintes tailladantes des guitares de ce quintette irlandais augurent de concerts fiévreux.
Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.