Comme tous les ans, depuis 2003, Paris et surtout la paisible Saint Cloud deviennent l’épicentre du rock européen le temps du dernier week end de l’été. Une fois passé ce festival, c’est la rentrée des classes. Les vacances sont mortes, tous à Saint Cloud !
Qu’il parait loin le temps de la première édition et de ses deux scènes et de ses dix groupes…


Rock en Seine 2015 fait désormais jeu égal avec les grands festivals européens et a donc la programmation qui va avec.
Rock En Seine 2015 – Programmation

grille des horaires des concerts - Rock En Seine 2015
Horaires des concerts (cliquez pour agrandir)

Le vendredi 28 août

Pour le premier jour, les fans de rock feront ripaille avec une liste qui va satisfaire les appétits les plus gloutons :
Kasabian, FFS (Franz Ferdinand & Sparks), The Offspring, Fauve, John Butler Trio, Rodrigo Y Gabriela Handbraekes, Benjamin Clementine, Ghost, Wand, Jacco Gardner, Kate Tempest, Son Lux, Miossec, Catfish & The Bottlemen, VKNG, Jeanne Added, Wolf Alice, Lewis Evans, Throes + The Shine et Cléa Vincent seront de la partie.

Discographies

FFS – Johnny Delusional

Le Samedi 29 août

Le samedi sera dédié aux nostalgiques des années 2000 (The Libertines et Interpol) et à l’élégance (Étienne Daho).
Les fans de bière en auront aussi pour leurs sous avec les Stereophonics.
Le reste des groupes programmés est le suivant : Marina & The Diamonds, Jamie XX, Ben Howard, Bianca Casady and the C.I.A, Balthazar, Shamir, Young Thug, The Maccabees, Forever Pavot, Years & Years, DBFC, Glass Animals, Mini Mansions, La Mverte, Cardiknox, Lomepal et Sparky In The Clouds.

Interpol – Everything Is Wrong

Le dimanche 30 août

Et vive l’électro !
Paris dansera avec les Chemical Brothers et Hot Chip en clôture du festival.
Les gens joyeux iront voir les Jungle ou les Tame Impala. Quant aux dépressifs, on leur recommande Mark Lanegan et les My Morning Jacket.
Le reste de la programmation est la suivante:
Alt-J, Natalie Prass, Run The Jewels, Fuzz, Pond, Kadavar, Juan Wauters, We Are Match, Last Train, N’To, Here We Go Magic Marietta et Billie Brelok.

Hot Chip – Need You Now

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Inigo Montoya - Nuit Blanche

Inigo Montoya en pleine lumière

Vous n’avez pas pris assez de couleurs cet été ? Inigo Montoya nous allume dans un jardin des délices aux néons évocateurs.
We Are Match - Shores

Shark attack !

Shark, nouvel extrait du premier album de We Are Match à paraître le le 25/09.
We Are Match

We Are Match fait le point

La déferlante We Are Match inondera nos rivages pour prolonger l’été fin septembre. Un premier album et un passage attendu à Rock en Seine, l’occasion de faire le point avec le quintette normand.
Mark Lanegan - Houston

Mark Lanegan – Houston (Publishing Demos 2002)

Nous allons donc tranquillement ranger les disques de Kurt Vile et de Beirut sous le tapis du salon. En effet, inutile de chercher plus loin, c’est Mark Lanegan qui signe sans le savoir le disque de la rentrée. Le bougre ne savait qu’en enregistrant ces chansons en 2002, il signerait le disque qui mettrait au…

Plus dans News

eels

E on earth !

Mr E revient et il est davantage souljacker que gentle souls. Normal, c’est John Parish à la production.
josé gonzales

José González en feu

José González revient sans se presser. On visite Local Valley avec une heureuse nonchalance après ses Vestiges & Claws de déjà 2015.
Echo and the Bunnymen © David Hogan

Echo and the Bunnymen résonne toujours !

Liverpool 1978. Ian McCulloch, Will Sergeant et Les Pattinson puis Pete De Freitas vont écrire en quatre disques flamboyants une des plus belles pages du rock britannique de 1980 à 1984.
bonbon-vodou

Le culte Bonbon Vaudou

Bonbon Vodou chaloupe les cœurs et réveille les morts avec leur nouvel album, Cimetière créole qui vient de sortir chez Heavenly Sweetness.
Jarvis Cocker - Chansons d'ennui

Jarvis Crooner

On crie au génie quand on écoute Jarvis. On avait entraperçu sa reprise d’Aline en fin de bande annonce de The French Dispatch de Wes Anderson, voilà le morceau dans son intégralité qui augure d’un album entier de french cover.
91+SBlYCpzL._SL1500_

Still shiny !

Qu’est-ce qu’une bonne chanson ? celle qui traverse le temps, vous transporte directement dans des années fastes et insouciantes et vous fait chanter à tue tête comme ce Movin’ on Up, un titre qui n’a pas « bougé » !