Here comes The Duke Spirit !

Les Duke Spirit, groupe injustement oublié par le succès, revient aux affaires en 2016. Liela Moss arrête la parenthèse Roman Remains et reprend la tête de son gang. Un premier extrait vient de pointer le bout de son nez sur la toile : Here Comes The Vapour. Produit par Simon Raymonde (Cocteau Twins), les Duke Spirit se sont visiblement assaggis.

Il va falloir encore patienter quelques mois pour découvrir KIN, le nouvel album des Duke Spirit.
Le groupe donne des signes de vie depuis quelques semaines en donnant des concerts en Angleterre.
Pour patienter, voici le premier extrait de KIN.

The Duke Spirit – Here Comes The Vapour

Un single devrait arriver en octobre.
A vous les studios !

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

The Duke Spirit

Les Duke Spirit au Point Éphémère

Et bien ils auront mis le temps ! Les The Duke Spirit auront mis cinq ans pour donner une suite à leur troisième album Bruiser. Leur nouveau disque, KIN, pourrait désarçonner les fans historiques.
The Duke Spirit

Les Duke Spirit nous en font voir de toutes les couleurs

Les Duke Spirit s’apprêtent donc à publier la suite de Bruiser (2011). Après un premier signe de vie envoyé il y a quelques semaines avec Here Comes The Vapour, les D.S et leur déesse Liela Moss publient le premier single : Blue and Yellow Light.

Plus dans News

Nits

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !