Comment a t-on connu Anna Jean, celle qui se cache derrière Juniore ? Et bien nous dirons que nous l’avons vue avant de l’entendre.
C’est Laura Cahen qui nous a soufflé son nom une première fois lors du MaMA. En effet, la pochette de son disque a été dessinée par Anna Jean.

Il y a quelques semaines, on a de nouveau aperçu le trait d’Anna grâce à l’EP de Joe Wedin & Jean Felzine.

Et puis on a entendu les premiers morceaux de Juniore. Et nous sommes tombés sous le charme.

Anna Jean a au final un coté très pratique. C’est un peu le couteau suisse de la pop française : Juniore ou l’artiste française multifonctions.

Elle gère le design de ses pochettes. On est jamais mieux servi que par soi-même… Juniore sait aussi parfaitement se décrire.
Sur sa page Facebook, on peut lire :
Genre: surf, psychedelic, sixties, french, country.

Juniore – La Plage

C’est tout à fait ça. Quand on écoute Marabout ou Je fais le mort, on imagine rapidement Françoise Hardy avec un pétard dans la bouche et en équilibre sur une planche de surf.

Hébergée par Le Phonographe de Samy Osta (qui a dû passé une excellente année avec Rover, Feu! Chatterton et Laura Cahen) Juniore est le pendant féminin des Allah-Las.

Juniore - Marabout

Marabout de Juniore est disponible dans toutes bonnes crémeries et a pour label Le Phonographe.

Tracklist : Juniore - Marabout
  1. Mon autre
  2. Cavalier Solitaire
  3. Je fais le mort
  4. Marabout
  5. A la plage
  6. Animal

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

hellobirds3

L’envol d’Hello Birds

En ce premier week-end de juillet s’est tenue la cinquième édition du festival Hello Birds à Etretat. Un festival qui joue déjà dans la cour des grands grâce à son équation gagnante : mer, bonne musique et gratuité. SK* s’est doré la pilule sur les galets normands tout en écoutant le son des meilleurs artistes…
Juniore - Ouh Là Là

Juniore – Ouh Là Là

Si vous n’en pouvez plus d’attendre le prochain Black Angels, si vous avez été déçu (à juste titre) par le dernier album des Allah-Las, nous avons la solution pour vous : le premier album de Juniore.
Juniore

Juniore panique en musique

Il y a un an, nous tombions sous le charme de Juniore et de sa surf pop de qualité. Quasiment un an jour pour jour, nos chemins croisent de nouveau cette artiste. Et c’est encore un beau rendez-vous.

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.