Attention, Manchester revient en force en 2016.
Pour les fans de pop, suivez Laurie Hulme alias Songs For Walter. Ce dernier a sorti un chouette disque il y a quelques semaines et s’apprête à faire la première partie d’un mancunien qui nous manquait : Badly Drawn Boy.

Pour les fans de Mazzy Star, prenez le premier vol pour Manchester et allez écouter les Blue House.
Pour pour les fans de rock bête et méchant ? Écoutez les Spring King.

Évidemment, les Spring King ne sont pas restés longtemps un secret du milieu indé.
Ces quatre mancuniens débitent des chansons à la chaine et multiplient les concerts de qualité. Forcément, ça attire l’œil. Après avoir publié deux EPs (Demons en 2014 et They’re Coming After You en 2015), les voilà chez Island Records avec un nouveau single, Rectifer.

Spring King – Rectifer

Évidemment, une tournée des clubs anglais est prévue avant d’ouvrir pour les bûcherons que sont les Kaiser Chiefs.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Badly Drawn Boy

Badly Drawn Boy vend du rêve

Damon Gough aka Badly Drawnn Boy brise sept années de silence avec le réjouissant morceau Is This A Dream ? et l’annonce d’un nouvel album.
Blue House - Suppose

Blue House – Suppose

Repérés à juste titre par le volubile N.M.E. (oui oui…) et par le très exigeant The Guardian grâce leur single Hot Air Balloons, les Blue House transforment brillamment l’essai avec Suppose, leur premier album.
Blue House

La pop est bleue comme une chanson de Blue House

Le 30 septembre 2016, le duo anglais Blue House se lancera à l’assaut du monde avec leur premier album Suppose. L’album sera publié en Europe et aux États-Unis où l’album sera distribué via Canvasclub.
Songs For Walter

Songs For Walter arrive en France

Laurie Hulme, le musicien qui se cache habilement derrière Songs For Walter arrive enfin en France pour jouer sa pop délicate. C’est que nous commencions à désespérer.
Beverly

Beverly Hits

Drew Citron (Avan Lava) et Frankie Rose (Crystal Stilts & Dum Dum Girls) avaient marqué les esprits de Brooklyn et de tous les rêveurs du monde en 2013 avec un premier album intitulé Careers. En 2016, les Beverly débarquent avec un nouvel album.
Songs For Walter

Le très utile Songs For Walter

Il aura donc fallu cinq années à Laurie Hulme aka Songs For Walter pour publier son premier disque. Le Mancunien avait semé quelques petits cailloux (Nick’s Song, Meet Me At The Empire) pour que le public ne se perde pas en chemin. L’attente a été récompensée le 29 janvier dernier avec l’arrivée de ce premier…

Plus dans Découvertes

LAEL NEALE

L’aède Lael Neale

Sub Pop (Nirvana, Mudhoney, The Shins, Fleet Foxes et des dizaines d’autres) a signé Lael Neale. Et a bien fait…
Darc Rama

Lumineux Darc Rama !

Darc Rama en ce triste anniversaire n’a rien à voir avec Daniel (Darc). Davantage avec Robert (Smith) dont la sœur est la maman de Darc Rama et un père, Pearl Thompson, guitariste historique de The Cure.

Oh, Marina

Au croisement d’une compilation de Fiona Apple et de la discographie de Karen Carpenter, Marina Allen vient de trouver sa place. Et c’est Fire Records (The Chills, The Lemonheads et tant d’autres) qui se charge de propager les bonnes ondes.

La beauté Belfour

Lucie Mena et Michael Sacchetti nous emmènent sur les routes d’Auvergne avec une superbe chanson. Que demander de plus ? Un EP. Souhait exaucé dans quelques mois.
Chico Bernardes

Place à Chico Bernardes !

Il y a des conjonctions par la pensée, des combinaisons d’étoiles et l’on est à notre place. Avec Em Meu Lugar, Chico Bernardes balance un coup de boule de douceur, on a envie de le suivre dans sa pérégrination introspective même si penser à l’autre se perd, où l’oubli devient une punition.
Gabriel Edé

L’archange Gabriel

Pour faire vite, Gabriel Edé pourrait être le pendant chilien/brésilien de l’italien Andrea Laszlo De Simone avec ses mélodies barrées, ses harmonies bancales, ses arrangements luxuriants.

L’amour selon Buzzy Lee

Buzzy Lee, 30 ans, n’est pas vraiment une découverte. Mais avec son journal intime Spoiled Love c’est assurément une artiste à suivre.