Polar en musique avec Musicalame

Quais du polar 2016
"De la musique encore et toujours !" disait Verlaine.

Et concluait son Art poétique par :

« Que ton vers soit la bonne aventure
Eparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym…
Et tout le reste est littérature. »

Et ce reste n’est pas rien tant il y a de livres où la musique joue le rôle principal.

Alors à l’occasion du festival Quais du polar à Lyon les 1er, 2 et 3 avril, la librairie Musicalame que l’on vous a déjà présentée ici nous propose sa sélection polar et musique.

Claude Izner - Le pas du renard

Claude Izner, Le pas du Renard (10/18)

« Dans le Paris des années folles, encore meurtri par la guerre, Jeremy Nelson, pianiste américain passionné de Jazz, mène une enquête personnelle sur ses origines. Ses pas le mènent tout droit au Mi-ka-do, un cabaret où se côtoient danseuses, chanteurs réalistes et dresseurs de chats…

Un roman qui a de la gouaille ! »

Paul Colize - Back Up

Paul Colize, Back-Up (Folio)

Vous rêvez de vous faire conter le Rock, de ses prémisses à ses multiples métamorphoses, par un batteur sexagénaire plus que tétraplégique ? Lisez ce livre !

Vous avez soif d’une intrigue originale et haletante qui vous mènera de Belgique en France, d’Angleterre en Allemagne sans oublier un crochet par les États-Unis ? Lisez ce livre !

Vous avez adoré Le scaphandre et le papillon, vous pensez réellement que « Big Brother is watching you » et scandez à qui veut l’entendre que « Sexe drogue et Rock’n’Roll » est votre philosophie de vie ? Lisez ce livre !

De toute façon, Lisez ce livre !. »

Paul Colize - Concerto pour 4 mains

Paul Colize, Concerto pour 4 mains (Fleuve noir)

« Prenez un braqueur élégant, philanthrope et pianiste mélomane à ses heures perdues.
Ajoutez un avocat du pénal excentrique et fou d’escalade.
Saupoudrez la préparation d’un petit délinquant qui est tombé malgré lui dans la cour des grands.
Secouez le tout et cela vous donne un roman au mille et un braquages sans arme, ni haine, ni violence (ou presque).
Le secret ? La musique bien sûr !

La suite, très prochainement.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Plus dans News

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !