Catégories
Découvertes

ESKIMO brise la glace

photo © Julien Bourgeois

C’est vraiment la crise ma bonne dame. Dancing Shadows, le premier EP d’ESKIMO, sort sans l’aide d’une maison de disques. En 1994, plusieurs labels auraient fait le pied de grue pour signer cette intimidante chanteuse.


Mais nous sommes en 2016 et l’industrie musicale laisse passer des joyaux. La preuve avec Aline. Toutes les majors ont loupé ce groupe pour son premier album.
Et ESKIMO dans tout ça ? Et bien c’est très bien mon capitaine.
On ne cédera pas au jeu des traditionnelles comparaisons pour parler de ces six chansons. On restera surtout estomaqué par cette voix puissante et qui envahit tout l’espace. Derrière, le groupe joue serré et se met au service de cette voix totalement hallucinante.

ESKIMO – Run Mind

Dancing Shadows d’ESKIMO sera publié le 03 juin 2016.
ESKIMO sera en concert le 14 juin 2016 au Supersonic (Paris).
Crédit Photo : Julien Bourgeois.
Artwork : Nicolas Desplats.

Eskimo - Dancing Shadows

Tracklist : ESKIMO - Dancing Shadows
  1. Red Umbrella
  2. Lame Girl
  3. Fragment Wall
  4. Run Mind
  5. Milky Way
  6. Déséquilibre Aimant

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Garorock 2016 (photo © Raphael Roques)

Le récap’ de la semaine #1

Vous êtes tous très occupés alors pour ne pas rater l’essentiel, voici le récap’ de la semaine musicale de Soul Kitchen. Des clips, des photos de concert et un chouette concours, les bonnes choses habituelles de votre webzine préparé avec amour (vu qu’on n’a pas de thune, on ne peut faire mieux).
Eskimo

Eskimo ou le secret des banquises

Le premier EP d’Eskimo est un patchwork musical de la vie de son auteur. Il y a évidemment la présence tutélaire de Tonton Thurston Moore et de Tata Kim Gordon… Il y a aussi l’influence incontestable de Keiji Haino dont Eskimo est la meilleure ambassadrice dans nos contrées. Mais Dancing Shadows pourrait surtout être la…
ESKIMO

Le rock glacé d’ESKIMO

Il y a quelques jours SK* vous faisait découvrir ESKIMO et sa sensationnelle voix. Aujourd’hui nous vous proposons en exclusivité l’écoute de son premier EP Dancing Shadows.

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.