Vidéo : Cosmic Fields – Albatrosses Fly : The West

Fumez, c'est du suisse et l'on décolle pour un voyage immobile avec les Cosmic Fields.

« Le Poète est semblable au prince des nuées, Qui hante la tempête et se rit de l’archer ; Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant l’empêchent de marcher. » Les Cosmic Fields ont du apprendre à l’école le célèbre poème de Baudelaire, mais leur albatros lui s’envole loin grâce peut être au fameux Peyotl suisse. Le nouvel album de Cosmic Fields vient de sortir chez Le Pop Club et Echo Orange avec un pochette hallucinogène et hypnotique.

Cosmic Fields – Albatrosses Fly : The West

Cosmic Fields — Sundown (And The Outlaw Stands)

Cosmic Fields - Cosmic Fields

Cosmic Fields sera en concert les :

  • 9/09 en Showcase à Troyes (The Message)
  • 10/09 à Sacquenay (Le Poney Fringant)
  • 16/09 à Bordeaux (La Tencha)
  • 17/09 à Paris (L’Espace B)
  • 10/11 à Annemasse (Château Rouge)
  • Cosmic Fields

    Tracklist : Cosmic Fields - Cosmic Fields
    1. Velvet & the moons
    2. The wait is long
    3. Renegade
    4. Albatrosses fly: the west
    5. A nocturnal walk
    6. Sundown (and the outlaw stands)

    Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

    Cela pourrait vous intéresser

    Et notre cœur fait pop !

    Petit retour en images sur une très belle soirée à Annemasse où Château Rouge a laissé carte blanche au classieux label Pop Club Records.

    Plus dans Son du jour

    Bebly-lesoleilporte

    Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

    Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
    Grandgamin-poussire

    Vidéo : Grand Gamin – Poussière

    C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.