Le mashup, ou bootleg en bon français, est l’art de mélanger des titres d’artistes différents, si possible avec des artistes aux antipodes les uns des autres. C’est même là la trouvaille qui selon Roland Barthes, fait l’intérêt d’une photo par la surprise provoquée par une photographie sur le Spectator.

L’exercice n’est pas nouveau, certains ont même réussi à faire carrière sur ce seul thème comme DJ Zebra. C’est au détour d’un post sur Facebook que je découvre un collectif qui excelle dans cet art, les Mashup Superstars. De Bowie à Eminen ou de Gainsbourg à Britney Spears, il n’y a qu’un pas que ces français franchissent avec autant d’aisance qu’un Spiderman entre deux grattes ciel. Il organisent également des soirées depuis 2007 qui sont certainement un lieu de brassage culturel.

Quand NTM rencontre A-ha

Tous les mp3 de leur production sont disponibles au téléchargement sur leur site, les gaillards ont la bosse des maths, les équations, Britney Spears + Eagle = Toxic Hotel ou NTM + A-ha = Take My Benz, ne leur font pas peur !

Mashup Superstars – Take My Benz

Mashup Superstars – Toxic Hotel

Serge Gainsbourg + Franz Ferdinand – Requiem Pour Ulysse

Le mashup dans le mashup

Le Wanna Be Starting Something de Mickael Jackson, ayant samplé le Soul Makossa de Manu Dibango (le 1er a perdu son procès contre le second qui a du récolter le jackpot) avec une des artistes qui fait le buzz en ce moment, Jain, ça donne un truc assez improbable : Don’t Stop Makeba.

Mashup Superstars – Don’t Stop Makeba

Et pour finir, 10 minutes avec David Bowie “Let’s Dance”, House Of Pain “Jump Around”, Missy Elliott “Work It”, The McCoys “Hang On Sloopy”, The Turtles “Eleonore”, The White Stripes “Seven Nation Army”, Martha And The Vandellas “Dancing In The Street”, Eminem “Superman”, The Beach Boys “Wouldn’t It Be Nice”, Cat Stevens “Father And Son”, Jimi Hendrix “The Wind Cries Mary”, The Police “I Can’t Stand Loosing You”, Procol Harum “A Whiter Shade Of Pale”, Oasis “Don’t Look Back In Anger” !

Faites gaffe quand même de ne pas vous faire rickroller en les écoutant !
https://vimeo.com/154585946

Le site de Mashup Superstars.

Fou de musique au goûts éclectiques (électro, pop, rock, jazz...) fondateur de Soul Kitchen, réalisateur des SK* Sessions et photographe
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Découvertes

OBI © Frank Loriou

La force d’OBI

Obi-Wan Kenobi affirme « l’œil ne voit que la surface des choses, ne t’y fie pas ». Alors il faut écouter OBI et suivre son odyssée jusqu’au collège Maurice-Scève délabré de la Croix Rousse à Lyon, métaphore ironique de nos sociétés sans valeurs.
Slight Of © Gracie Pendleton

Slight Of par petits bouts

On a découvert Slight Of avec Winter’s Maze et son clip poético -humaniste qui va à la rencontre des autres de son quartier, Brooklyn, ces Other people qu’on ne voit pas d’habitude. Il vient de sortir un album qui sent bon les 90′, sans Trump et virus.

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.