Venus de nulle part et revenus de l’enfer, les Kings of Leon finissent toujours par arriver au même endroit : à la première place des classements américains.
Leur nouvel album vient encore de rafler la mise la semaine dernière et devrait offrir une nouvelle jeunesse au clan Followill qui en avait rudement besoin.


Révolution dans le royaume Followil ! C’est Markus Dravs (Arcade Fire, Coldplay) qui a produit le septième album des Kings of Leon et non le plénipotentiaire Angelo Petraglia (Kings of Leon).
Les conséquences commerciales sont nulles (le groupe va vendre ce disque comme des petits pains) et les retombées médiatiques inchangées (le groupe va se faire arracher la tête par l’intelligentzia bien pensante). Par contre les fans et les gens curieux vont en avoir pour leur argent. Les Kings of Leon font un retour en fanfare vers l’exigence des débuts et de nouvelles sonorités.
Waste a Moment, sorte de Supersoaker sophistiqué, nous rappelle les espoirs que nous avions mis dans ce groupe il y a treize ans lors de la publication de Youth & Young Manhood. Et si nous tenions un nouveau Creedence ? Et bien pas du tout. Exceptions faites de quelques singles, les Kings of Leon ne firent guère illusion. WALLS permet donc de renouer sereinement le contact avec le groupe.

Kings of Leon – Waste a Moment

On se calme tout de suite ! Aucune trace de The Bucket ou aucune trace de King of The Rodeo. Mais WALLS fait sortir de l’ornière le bolide Kings of Leon et l’emmène vers des territoires inconnus.

Kings of Leon – WALLS

La production de Markus Dravs et le mix de Mark Spike Stent permettent d’accrocher la voix de Caleb Followill à un son plus moderne. C’est qu’on est réac’ dans le Tennessee. Les Kings of Leon se mettent donc à tailler des croupières aux Killers et signent sûrement leurs plus belles compositions. La preuve avec Over, cheville ouvrière de ce disque.

Kings of Leon - WALLS

WALLS des Kings of Leon est disponible via RCA Records/Sony Music.

Tracklist : Kings of Leon - WALLS
  1. Waste A Moment
  2. Reverend
  3. Around The World
  4. Find Me
  5. Over
  6. Muchacho
  7. Conversation Piece
  8. Eyes On You
  9. Wild
  10. Walls

Kings of Leon – WALLS3.5
7/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Kings of Leon - Mechanical Bull

Kings of Leon – Mechanical Bull

Bon on passe volontairement sur le disque de la rentrée. Non pas le prochain Arcade Fire mais le dernier Mazzy Star qui a envoyé au firmament plus d’un dépressif. Et on s’arrête deux secondes (voire plus si affinité) sur le dernier Kings of Leon. Les Followill repartent avec Angelo Petraglia en guise d’unique producteur et…
Avant Scène par Rémy Grandroques

Avant Scène par Rémy Grandroques

Voilà plusieurs années que je travaille sur des festivals, et que je suis armé de mon Holga. Un appareil très discret. Le boitier idéal pour passer inaperçu pendant les changements de plateau ou les balances, et faire cette série « Avant Scène » en tout tranquillité. Enfin presque ! Il m’est arrivé de me faire…

Kings of Leon – Radioactive

Kings Of Leon @ Rock en Seine 2007 Après un dernier album quelque peu difficile à digérer, les Kings Of Leon reviennent avec un nouvel opus le 19 octobre 2010 intitulé « Come Around Sundown ». Premier extrait disponible depuis peu via le site officiel. Kings Of Leon

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.