Pour sa cinquième édition, le Winter Camp Festival se déroulera du 6 au 10 décembre 2016 dans les villes de Paris, Bordeaux, Lyon, Nancy et Tours. Vous y retrouverez des artistes que vous avez croisés sur SK* et bien d’autres.

Ainsi vous pourrez retrouvez les frisettes de Barbagallo et les ingénieux Cairobi dont vous aviez pu découvrir en exclusivité le titre Ghost. Enfin, vous pourrez découvrir la très belle Clara Luciani.

Nous avons pu poser quelques questions à Cyril Bahsief, un des programmateurs de ce festival qui fait résonner le rock indie à Paris et en province.

Et de 5 !

La cinquième édition du Winter Camp débute dans quelques jours. Quelle a été l’évolution du Festival depuis sa création ?

Cyril Bahsief : Le principe du festival Winter Camp est qu’il évolue chaque année, au gré des coups de cœur, des tendances. Cette année, nous avons opté pour une programmation plus electro, electro pop voire soul par moment. Nous tentons chaque année de raconter une histoire. Celle de cette année est foncièrement tournée vers l’avenir, les artistes et esthétiques de demain !

Line of Best Fit

Comment êtes vous rentrés en contact avec le site Line of Best Fit ? Pourquoi avoir choisi ce média ?

Cyril Bahsief :Avec Line of Best Fit, le courant est tout de suite passé parce que nous défendons depuis des années les mêmes types d’artistes, émergents comme ceux déjà confirmés. Chaque année, sur Winter Camp, nous proposons une carte blanche, à un artiste, un label. Cette année, c’est vers un média peu présent ou connu en France (ou par quelques aficionados seulement) que nous nous sommes portés. Leur donner un autre éclairage, plus médiatisé, c’est aussi une mission que nous nous donnons au travers de Winter Camp.
Line of Best Fit occupera donc la salle du Point Éphémère avec une programmation payante et indie et des conférences, des expositions gratuites, etc.

Encore une fois, nos choix se font au coup de cœur.

Quelles vont être les surprises de cette édition ? Comment opérez-vous vos choix ?

Cyril Bahsief : Les surprises, c’est la mise en avant d’une scène electro hip hop très marquante en Angleterre, dont les fers de lance sont Rejjie Snow ou King Krule. Leurs amis ou side projects, Jamie Isaac, Sub Luna City sont tout aussi intéressants et seront présents à la Maroquinerie pour clôturer le festival. Mais il y aura d’autres surprises, j’en suis certain. Encore une fois, nos choix se font au coup de cœur.

sub luna city x rejjie snow – untitled(boiler room rip)

Oui à Nau

Michael Nau sera présent. Quelle est son histoire avec le Winter Camp ? Comment l'avez vous déniché ?

Cyril Bahsief : Le label Full Time Hobby fait partie de ces labels que nous suivons chaque année et avec qui nous avons tissé de vraies relations. De fait, nous écoutons Michael Nau depuis près de 10 mois. Et ne pouvions pas passé à côté! C’est un vrai plaisir de le retrouver le 8 décembre à Paris et le 7 à Bordeaux avec deux valeurs montantes de la scène française: Clara Luciani et Chamberlain.

Quel est le groupe que tu veux absolument voir ?

Cyril Bahsief : Daniel Alexander ! qui jouera en ouverture de TOURIST le 7 décembre. c’est le projet d’un des membres du groupe Breton. C’est suave, sobre et extrêmement bien produit. On accueille son premier live en France. J’ai donc plus que hâte !!

Daniel Alexander - the moments u had but were never at

Encore une fois, nos choix se font au coup de cœur.

Pensez-vous que vous avez pris des risques sur cette édition ?

Cyril Bahsief : Winter Camp, c’est un festival dont le moteur est le risque. Nous n’accueillons qu’une scène indépendante, émergente et trépidante. Nous sommes loin des festivals ronronnants qui ne fondent leur programmation que sur des têtes d’affiche. La prise de risque et la découverte relèvent de notre identité. No Risk No Fun !!

Retrouvez la programmation complète du Winter Camp sur le site officiel du festival.