Catégories
Interviews

5 questions à … Manceau

© Gaelle Evellin

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Manceau qui a sorti en février un album pop lumineux, I wanna qui a éclairé notre hiver et risque d’ensoleiller notre été !

Manceau en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Notre concert aux Transmusicales en 2010. Un moment assez intense, de fébrilité et d’excitation.

Votre rencontre en tournée ?

Lors d’un festival à Séoul, notre loge était à côté de celle de Weezer. Nous avons brièvement échangé avec eux : des types très sympa. Quelques heures plus tard, à l’hotel nous prenions l’ascenseur avec le batteur de Placebo (programmé également dans ce festival), un blondinet en Marcel noir. Il y a des jours comme ça.

Manceau – Nobody’s guide

Votre anecdote dans le van ?

Un fou rire collectif quasi continu lors du trajet vers le Printemps de Bourges il y a quelques années. La raison ? Une vidéo où l’on voit Daniel Lévy reprendre une chanson de Goldman lors d’un show caritatif en direct. Tout à coup son prompteur déconne. Vu qu’il n’a aucun souvenir des paroles, il se lance dans une douloureuse improvisation faite d’onomatopées et de vibes grotesques. Un terrible moment de solitude pour lui mais un moment de communion pour nous !

Votre prochain album ?

On travaille en ce moment sur le prochain album qu’on aimerait sortir rapidement. Il sera sans doute très différent d’ I Wanna . Un nouvel EP sortira également à la fin de cette année.

Votre prochain rêve ?

Remplir le Albert Hall ou le Madison Square Garden pendant un mois (même avec nos hologrammes !

Manceau – Invisible

En écoute avec Manceau

Manceau - fait sa playlist

  1. The WeekndI feel it coming

    D’ors et déjà un des meilleurs singles de cette décennie. Totalement addictif. Le groove vocal jacksonien, la mélodie, la production chaleureuse : tout s’ imbrique à merveille. Une sorte de miracle.

  2. ParcelsHideout

    En plus d’avoir réussi à nous faire danser avec ce titre aussi funky que sensuel, ces petits australiens auront réussi à nous faire oublier l’espace d’un instant Tame Impala et Pond, et accessoirement de décider François à acheter une basse pour repiquer cette ligne géniale !

  3. BeckEverybody’s gotta learn sometime

    La chanson est initialement interprétée par The Korgis : un groupe de new wave anglais. Beck en a fait une sublime reprise pour la bande originale du film Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Sa version est simple, sincère et touchante.Le film est particulièrement émouvant.

  4. SamphaBlood on me

    Ce morceau est un chef d’oeuvre, on ne s’en lasse pas.

  5. ChassolLa route de la trace

    La musique de Chassol est toujours à hauteur d’homme et c’est pour cela qu’elle bouleverse. Un paysage raffiné et organique où l’on se perd sans jamais avoir envie d’en revenir. Chassol pourrait rendre poétique une déclaration d’impôts.

  6. Andy ShaufTwist your ankle

    Ce magicien canadien montre qu’il est toujours possible de nous coller une jolie mélodie de piano dans la tête, à la manière d’un certain Lennon fils. Ce titre low tempo avec ses batteries mates et sans crash, une basse contenue et des arrangements simples, tourne en boucle.

  7. PulpHelp the aged

    Jarvis Cocker est un immense auteur de chansons. Une plume à la fois intime et sociologique. Cette façon de parler du vieillissement – du sien et du notre – en est un bon exemple. Et puis adolescents nous étions fascinés par sa dégaine, ses lunettes fumées, sa peau laiteuse. La Britpop a été et reste un moment important pour nous. Jarvis incarne à lui seul l’excentricité, le panache et la mélancolie anglaise.

  8. Weyes BloodIn the Beginning

    Le titre fort de l’EP Cardamom Times de l’ex choriste d’Ariel Pink. Un morceau mélancolique, où la voix de Natalie Mering est subtilement soutenue par l’arrangement guitare / orgue qui nous emmène à chaque fois très loin.

  9. C DuncanLike you do

    Un album d’une beauté sidérante et d’une très grande cohérence. Aucun titre n’est de trop. Cet agencement de claviers et machines pourrait être glacial et pourtant on est plongés dans une rêverie onirique et délicieuse. L’impression de traverser une nuit d’été sur une mer d’huile.

  10. Alter Real (feat Timsters)Nothing is under control

    Sortie sur le Label fondé par Julien (aka) Timsters, Elephant & Castle, Alter Real est un artiste génial qui produit une electronica organique et moderne, à la fois pop et expérimentale. Il travaille les yeux rivés sur la mer : son studio est situé dans un petit village de surfeurs sur la presqu’île de Crozon : le bout du monde, un lieu magnifique et inspirant. Une rencontre et une collaboration dont il est très fier.

  11. The BlazeTerritory

    The Blaze est un duo qui développe une esthétique ou se mélange Ambiant, House et contemplation. On avait adoré leur première sortie (Virile) avec un clip assez génial qui bouscule les codes de la musique urbaine. Ce qui fascine chez eux, c’est la singularité et la profondeur avec lesquelles ils subliment un certain réalisme social. Il y a beaucoup d’émotion dans leur propos.

  12. JuvenilesPanopticon

    La pièce maîtresse du dernier magnifique album de Juveniles. Ce morceau est une longue incantation bercée par la magie de séquences électroniques complètement envoûtantes.

Manceau - I Wanna

Visiter la page Facebook de Manceau.
Visiter le site : manceau.bigcartel.com

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

I'm from Rennes 2017bis

We are from Rennes

Les agapes de l’été sont terminées. La rentrée morose se profile mais la 6ème édition du festival I’m from Rennes qui aura lieu du 14 au 24 septembre 2017 arrive aussi à grands pas et proposera dans son viseur les talents de la scène musicale rennaise dans toute la ville.
I'm From Rennes 2015

I’m from Rennes 2015

I’m From Rennes 2015 La quatrième édition du festival I’m From Rennes aura lieu du 16 au 26 septembre, 10 jours pour rugir de plaisir d’une programmation que vous n’aurez pas vu tout l’été dans toute la France !
I'm from Rennes

I’m From Rennes, et vous ?

Rennes a toujours été à la pointe dans le domaine musical. Marquis de Sade, Daho, Niagara, Sloy, les Transmusicales, l’Ubu, l’Antipode, l’historique salle de la cité, les fameux pubs de la de la soif, la rue St Michel, Rennes vit la musique toute l’année.

Plus dans Interviews

yves marie bellot © Fabrice Buffart

5 questions à … Yves marie belloT

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Yves marie belloT qui s’apprête à faire le grand saut avec un deuxième album, Grand Plongeoir. Paroles simples et intimes, mélodies délicates,…
La Pietà - Studio (C) Cedrick Nöt (52)

5 questions à … La Pietà

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de La Pietà qui nous offre l’exclusivité de son nouveau titre, Pas désolé, mis somptueusement en images et en 3D par Julien…
Al Qasar

[MaMA 2020] 5 questions à … Al-Qasar

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Al-Qasar qui aurait du ambiancer le MaMA festival avec son rock psyché venu d’ailleurs. Alors on se contentera pour l’instant de…
Thruston Moore © Louis Teyssedou

Thurston Moore, la symbolique du feu

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire est le disque qui devrait faire aimer la musique de Thurston Moore à ceux qui ont détesté les disques de Sonic Youth pendant les années…
Fantomes © Lou Beauchard

[MaMA 2020] 5 questions à … Fantômes

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Fantômes qui hante nos années 90 avec City at Night et le 6 octobre leur nouveau titre Sometimes à découvrir au…
THERESE © Marilyn Mugot

5 questions à … Thérèse

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Thérèse la méphitique avec son titre vénéneux et addictif T.O.X.I.C qui fait chevaucher les licornes pour mieux se libérer des entraves.…

5 questions à … MASSTØ

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des MASSTØ, trio amiénois qui fait du blues et de la soul comme personne et qu’il faudra impérativement découvrir au Crossroads Festival…