Catégories
Interviews

Soirée Pi Ja Ma !

photo © Pauline de Tarragon

Future grande de la pop française Pi Ja Ma se lance à l’assaut de l’été qui approche doucement avec quelques concerts (dont un aux Francofolies de la Rochelle). Avec son EP sous le bras, Pi Ja Ma va faire des ravages avec sa pop inventive et malicieuse.

D’où vient ce pseudo et surtout cette orthographe ?

Pi Ja Ma : Ce pseudo est né à l’issue d’un long travail de recherche. De humhum à Patrick Orange, on a tout essayé ! Pi Ja Ma est un personnage que je dessine, que je fais vivre à travers des histoires d’amour, des fantasmes et des hallucinations. C’est la passion du sommeil et du confortable, du mignon et du chill. En tant que « graphiste/illustratrice » du projet je me devais de penser à la mise en page de notre futur logo sur les pochettes, les affiches, les tee shirts et je trouvais que cette découpe était parfaite pour plus tard avoir la liberté d’agence les trois syllabes comme bon me semblera. De plus Pi Ja Ma se comprend dans beaucoup de langue même si l’orthographe varie.

On t’avait « repéré » même si je n’aime pas ce terme avec une reprise des Meat Puppets. Comment as-tu connu cette chanson ? Quelles relations entretiens-tu avec elle ?

Pi Ja Ma : C’est Axel qui m’a proposé de la reprendre ! j’ai tout de suite adoré le morceau et maintenant c’est une de nos préférés à jouer en live. Je trouve ça super de pouvoir reprendre les titres de personnes qui semblent très différentes de nous, réinterpréter les mots, jouer avec le rythme…

Pi Ja Ma – Plateau

Tu cites souvent Mazzy Star comme influence. Ce n’est pas courant. Comment as-tu connu ce groupe ? C’est la voix de Hope Sandoval qui t’attire autant ?

Pi Ja Ma : En réalité c’est plutôt les articles de presses et web qui la citent, moi j’aime beaucoup mais elle ne m’a pas influencée vu que je l’ai découverte récemment !

Radio Girl EP a déjà quelques mois au compteur. Comment le regardes-tu ? Tu l’écoutes ?

Pi Ja Ma : Je pense que personne n’écoute sa propre musique à moins d’être fan de soi-même. Je l’aime toujours autant, certains jours plus que d’autre. Cet Ep, j’en suis très fière et je suis heureuse que mon premier disque soit aussi joli.

Quelle est l’histoire de Radio Girl ?

Pi Ja Ma : Radio Girl c’est mon histoire avec un peu de second degré à l’intérieur (je vis un peu dans le second degré je le confesse ici). J’ai participé à Nouvelle Star en 2014 et j’ai été propulsée sous les projecteurs d’un coup alors que je n’étais jamais montée sur un scène avant.

La notoriété, les paillettes, les questions de féminité, tout ça on voulait en parler dans une chanson pop-surf avec laquelle je pourrais danser et faire preuve d’auto dérision.

Comment es-tu arrivée chez Wagram ?

Pi Ja Ma : Chez Cinq 7, Wagram et W spectacle vous voulez dire ? parce que Wagram c’est que en co-édition qu’on a signé chez eux. Tout s’est fait cet été. On a eu beaucoup de rendez-vous avec des labels, des éditeurs et des tourneurs mais on a décidé de travailler qu’avec des gens sympa et de confiance !

Tu enregistres en ce moment ton album… Tu peux nous en dire un peu plus ?

Pi Ja Ma : NON C’EST SECRET ! (non je rigole en vrai on bosse dur entre l’école, la vie de famille etc. On approche de la sélection finale des morceaux ! il va y avoir plein de chouettes choses diverses, des chansons tristes, des chansons méga pyjama-culotte, du rock, du louche, du frais)

Tu vas faire des festivals cet été ?

Pi Ja Ma : Les Francofolies de la Rochelle et quelques dates un peu partout !

TOP 10

1) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

Pi Ja Ma : Dernièrement j’ai vu Mathieu Boogaerts à la Java c’était très chill et mignon.

2) Le meilleur endroit pour faire un concert ?

Pi Ja Ma : La plus belle salle dans laquelle on a joué c’était au Moth Club à Londres ! Le Brise Glace à Annecy avait un super son et une super ambiance aussi.

3) Ta B.O.F. préférée ?

Pi Ja Ma : The Darjeeling Limited .

4) Le refrain ultime ?

Pi Ja Ma :

Dreams are my reality
A wondrous world where I like to be
I dream of holding you all night
And holding you seems right
Perhaps that’s my reality.

5) Ta chanson préférée de Cat Power?

Pi Ja Ma : Sea of Love.

Cat Power – Sea Of Love

6)La personnalité décédée avec qui tu aurais aimé boire un verre ?

Pi Ja Ma : Gainsbourg ( plusieurs verres du coup).

7) Londres ou Paris ?

Pi Ja Ma : Avignon.

8) Oasis ou Blur ?

Pi Ja Ma : Blur.

9) Ton disque honteux ?

Pi Ja Ma : The Alan Parsons ProjectEye in the Sky.

The Alan Parsons Project – Eye in the Sky

10) Le disque que tout le monde écoute sauf toi ?

Pi Ja Ma : Pi Ja MaRadio Girl.

Pi Ja Ma - Radio Girl Ep

L’EP Radio Girl de Pi Ja Ma est disponible via Cinq7 / Wagram.
Pi Ja Ma sera présente aux Francofolies de La Rochelle et aux Vendanges Musicales à Charnay en Beaujolais le 16 septembre avec Nord, The Ginger Accident et Olivia Ruiz.

Retrouvez nos articles relatifs à Pi Ja Ma :

Pi Ja Ma - Radio Girl

Tracklist : Pi Ja Ma - Radio Girl
  1. Radio Gilr
  2. In The Air
  3. By The River
  4. By The River (demo)

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
2 réponses sur « Soirée Pi Ja Ma ! »

j’ai eu grand plaisir à voir Marion et ses acolytes à Salon de Provence au portail coucou, et de suite j’ai ressenti le potentiel du groupe (malgré un public très restreint ce jour-là, et tant pis pour les absents par la même occasion !!), Je leur prédis un bel avenir et peu-être une victoire de la musique prochainement….
hervé….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Pi Ja Ma

Pi Ja Ma donne le vertige

Pi Ja Ma fait ce qu’elle veut. Elle a sorti un premier disque de fort bonne facture il y a quelques semaines. Elle aurait du sortir un clip. Perdu, elle en sort deux. Et c’est toujours aussi barré (et de bonne facture).
Pi Ja Ma

Les bonnes étoiles de Pi Ja Ma

L’hiver fait actuellement son office mais on s’en fiche car on a trouvé le printemps. En plein mois de décembre, écouter Pi Ja Ma, c’est basculer vers les belles journées du printemps si proche. Rencontre donc avec Pi Ja Ma et ses chansons qui passent l’héritage de Pavement à la moulinette pop.
Pi Ja Ma © Fabrice Buffart

C’est déjà Noël avec Pi Ja Ma !

[Breaking News] La soirée de Noël est déplacée au 18 janvier 2019. Noël est annulé le 25 décembre. Pourquoi le 18 janvier 2019 ? Car c’est le jour de la sortie du premier album de Pi Ja Ma, notre slackeuse pop préférée.
Pi Ja Ma - Ponytail

Vidéo : Pi Ja Ma – Ponytail

Pi Ja Ma confirme son talent pour trousser des ritournelles pop qui restent dans la tête avec Ponytail, premier extrait de son ‘début’ album à paraître cet automne chez Cinq7.
Home 2017 © Marcel Hartmann

Home sweet Home !

C’était comme une évidence. Jouer Home, le projet commun de Chiara Mastroianni et Benjamin Biolay à la maison, enfin presque, au festival les Vendanges Musicales sur le parvis accueillant du château aux pierres dorées de Charnay en Beaujolais, à quelques encablures de sa natale Villefranche sur Saône le 16 septembre.

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…